Kyrie Irving explique enfin pourquoi il ne parlait plus aux médias

Après un long boycott et quelques amendes à la clé, Kyrie Irving s’est finalement exprimé devant les journalistes après l’entraînement hier.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kyrie Irving explique enfin pourquoi il ne parlait plus aux médias

Kyrie Irving s’est finalement fait une raison. Le meneur des Brooklyn Nets refusait de parler à la presse depuis plusieurs semaines et il comptait même boycotter les médias toute la saison. Ce qui ne passait évidemment pas auprès de la ligue. Mis à l’amende, lui et sa franchise, il a fini par faire marche arrière. Tout en s’expliquant.

« L’accent doit être mis sur ce qui se passe ici, sur le terrain. Et je voulais m’assurer que ce soit clair. Je ne veux pas de distraction, pas de déformation des propos, pas de clash », note l’ancien champion NBA. « C’est comme ça que je perçois le traitement de certains artistes quand nous avons une certaine plateforme. »

Ce n’est pas toujours facile de suivre Kyrie Irving mais on pense avoir saisi l’idée. Il avait notamment fait les gros titres depuis plusieurs mois en multipliant certaines déclarations assez lunaires. Notamment en déclarant qu’il n’y avait pas un mais bien plusieurs coaches à Brooklyn – propos sur lesquels il est revenu hier en avouant que Steve Nash forçait le respect – ou en expliquant que Kevin Durant était finalement le premier joueur à qui il se sentait à même de passer la balle dans le money time.

Kyrie Irving persiste, signe et traite les médias de « pions »

Mais ça, ce n’est pas de la faute des médias. Que ses propos soient exploités, c’est logique. Et il en est l’auteur. Ils sont parfois déformés. Mais pas tant que ça. Pas tant que ça. Il sort aussi certaines absurdités qu’il doit assumer. Ce qu’il ne fait jamais.

Par contre, on comprend qu’il souhaite que le jeu, ce qui se passe sur le terrain donc, soit essentiellement mis en avant. Mais ce n’est malheureusement pas vraiment comme ça que ça marche en NBA. La ligue est plus populaire pour ses à-côté que pour ses matches… c’est un peu triste mais ça ne changera pas du jour au lendemain. Et paradoxalement sûrement pas en boycottant les médias.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest