Blessure de Ben Simmons : LeBron James adresse son soutien à « son petit frère »

Choqué par la blessure de Ben Simmons, LeBron James fait confiance à son jeune protégé pour revenir encore plus fort à l'issue de sa convalescence.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Blessure de Ben Simmons : LeBron James adresse son soutien à « son petit frère »
Très proche de Ben Simmons qu'il conseille depuis ses plus jeunes années au lycée, LeBron James est sous le choc suite à l'annonce de la blessure du jeune prodige australien, victime d'une fracture du pied et annoncé out pour de longs mois. Frappé à son tour par la malédiction qui semble poursuivre les rookies des Sixers années après années, le numéro 1 de la dernière Draft a reçu le soutien de son mentor qui croise désormais les doigts pour que la blessure de son poulain s'avère finalement moins grave que prévue.
« On s’est dit : merde… », a réagi le triple champion NBA, interrogé par Cleveland.com. « C’est la première chose qui m’a traversé l’esprit car j’ai conscience que c’est une blessure très délicate. Je n’en connais pas la gravité mais j’ai entendu parler de trois ou quatre mois d’absence. Je sais qu’il va passer une IRM et plusieurs autres tests aujourd’hui pour voir quel est le pronostic exact. Mais ça va aller pour lui. C’est un jeune joueur. »
Alors que l'agent de l'ancien Tiger, Rich Paul (qui gère également les intérêts de LeBron James NDLR), conseille à son protégé de faire une croix sur sa première saison professionnelle, l'ailier des Cavs invite également le jeune homme à prendre tout le temps nécessaire pour récupérer de sa blessure et ainsi ne pas mettre en péril la suite de sa carrière.
« Il faut qu’il reste patient et qu’il ne soit pas frustré par le processus de rééducation même si, à sa place, il est évident que je voudrais être sur le terrain. Il a une longue carrière devant lui et il doit juste rester patient, laisser son pied guérir et quand il reviendra sur le parquet, il montrera pourquoi il est le numéro 1 de la Draft », poursuit LeBron avant de réaffirmer son soutien au joueur de 20 ans. « Il est comme un petit frère pour moi. Je le suis et je le conseille depuis quatre à cinq ans et c’est ce que je vais continuer à faire.»
Revenir encore plus fort, c'est tout le mal que l'on peut souhaiter à Ben Simmons mais aussi aux Philadelphie Sixers qui ont désormais jusqu'à la prochaine Draft pour dénicher le chat noir qui traîne dans leur vestiaire depuis trois ans...  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest