CQFR : Leonard-George en patron, Doncic historique, les jeunes Celtics bouillants…

CQFR : Leonard-George en patron, Doncic historique, les jeunes Celtics bouillants…

Voici ce qu'il fallait retenir des quatre matches dans la bulle NBA pour le début des Playoffs avec le duo Leonard-George à la hauteur.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA

Denver Nuggets 135-125 Utah Jazz
Toronto Raptors 134-110 Brooklyn Nets
Boston Celtics 109-101 Philadelphia Sixers
Los Angeles Clippers 118-110 Dallas Mavericks

---

- Kawhi Leonard et Paul George ont directement sorti le grand jeu ! Avec un duo Leonard (29 points, 12 rebonds) - George (27 points) performant, les Los Angeles Clippers ont pris le meilleur sur les Dallas Mavericks (118-110). Sans surprise, cette rencontre a été une bataille acharnée. Luka Doncic (42 points, 9 passes décisives) s’est démultiplié à la suite de l’expulsion controversée de Kristaps Porzingis. Et même si Tim Hardaway Jr (18 points) l’a épaulé, le Slovène, auteur d’un record de points pour un débutant en Playoffs, était un peu trop seul. Dans le money-time, l’expérience des Clippers a fait la différence. Leonard et George ont été ainsi particulièrement solides sur cette fin de partie.

- Et donc ce match a été marqué par l’expulsion de Kristaps Porzingis. Et cette décision va faire l’objet d’une énorme polémique… Sorti après seulement 20 minutes sur le parquet (14 points, 6 rebonds), le Letton a été sanctionné de deux fautes techniques. Sauf que sur la seconde, il n’a pas grand-chose en séparant Luka Doncic et Marcus Morris, et en étant poussé par ce dernier. Les Mavs ne devraient pas digérer… Surtout que les Clippers, avec Leonard et George, n'ont pas besoin de ça.

Kristaps Porzingis éjecté, une décision injuste ?

- Les Boston Celtics ont fini trop fort pour les Philadelphia Sixers (109-101) ! Grâce à un excellent 4ème quart-temps, les hommes de Brad Stevens ont réussi à s’imposer. Sans surprise, Jayson Tatum (32 points, 13 rebonds) et Jaylen Brown (29 points) ont été les grands artisans de ce succès. Le premier a ainsi réalisé son record en carrière en Playoffs, alors que le second a marqué 15 de ses 29 points dans les 12 dernières minutes pour permettre à Boston de l’emporter. Avec en plus un Kemba Walker (19 points) bien présent, les 76ers ont manqué de solutions malgré un bon Joel Embiid (26 points, 16 rebonds).

- Par contre, les Celtics ont tout de même enregistré une mauvaise nouvelle sur ce match : la blessure de Gordon Hayward. Sur la fin de la partie, l’ancien joueur du Utah Jazz a été victime d’une entorse de la cheville. Il va falloir suivre avec attention la gravité de cette blessure et la durée de son indisponibilité. Dans la rotation de Brad Stevens à Boston, Hayward dispose d’un rôle important. Et donc cette équipe a besoin de lui en Playoffs.

- Les Toronto Raptors ont logiquement dominé les Brooklyn Nets (134-110). La première période a été une vraie promenade de santé pour les Canadiens, qui comptaient 22 points d’avance à la pause. Puis les Nets se sont réveillés pour revenir à 9 points à l’entame du 4ème quart-temps ! Mais les champions en titre sont bien trop forts malgré le courage de leurs adversaires. Avec un superbe Fred VanVleet (30 points, 11 passes décisives) et de belles copies pour Serge Ibaka (22 points, 7 rebonds) ou encore Pascal Siakam (18 points, 11 rebonds), Toronto dispose d’une belle marge. Mais on peut compter sur Brooklyn pour se battre, à l’image d’un Timothé Luwawu-Cabarrot magnifique pour sa première en Playoffs : 26 points à 9/13 aux tirs.

- Comme nous vous l’avons indiqué, les Denver Nuggets ont arraché la victoire contre le Utah Jazz (135-125) en prolongation. Héroïque avec ses 57 points, Donovan Mitchell a réalisé la 3ème meilleure performance à ce niveau de l’histoire des Playoffs. Juste derrière Michael Jordan (63) et Elgin Baylor (61). Mais cela a été insuffisant ! Car si Rudy Gobert (17 points, 7 rebonds) a fait son boulot, Mitchell a été un peu trop esseulé. En face, Jamal Murray (36 points, 9 rebonds) et Nikola Jokic (29 points, 10 rebonds) ont formé un duo incroyable. Dans le money-time, ils ont été ainsi déterminants.

- Par contre, malgré sa copie XXL, Donovan Mitchell peut tout de même nourrir de gros regrets. Avec 106 secondes encore à disputer dans le 4ème quart-temps, le meneur du Utah Jazz a concédé un turnover stupide avec une violation de la règle des 8 secondes pour remonter le ballon dans le camp adverse. A ce moment-là du match, le Jazz avait donc le ballon avec 4 points d’avance. Dans la foulée de ce ballon perdu, Jamal Murray a planté un panier primé. Et le momentum s’est donc inversé…

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest