117 WAS
109 ORL
110 TOR
126 NOP
98 CHI
103 DAL
88 MEM
96 UTA
120 MIN
113 BKN
118 OKC
101 PHO
104 SAC
99 SAS
121 LAC
116 GSW
114 MIA
124 PHI

Si Lob City a échoué, c’est à cause des égos

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Pendant des années, on a bien cru que les Los Angeles Clippers allaient jouer le titre et mettre fin à leur malédiction. Mais le projet "Lob City" a échoué.

Avant que les Golden State Warriors ne débutent leur dynastie, une autre équipe spectaculaire semblait promise au succès. Avec Chris Paul, Blake Griffin et DeAndre Jordan, les Los Angeles Clippers ont souvent donné l'impression d'être "the next big thing". Après plusieurs années de collaboration, les Californiens n'ont malheureusement jamais atteint la finale de Conférence à l'Ouest. Et aujourd'hui, les trois hommes portent des maillots différents.

"CP3" est le meneur des Houston Rockets, Blake Griffin est sous contrat avec les Detroit Pistons et DeAndre Jordan est le tout nouveau pivot des Dallas Mavericks. Dans quelques années, on regardera sans doute l'aventure "Lob City" avec l'idée que le groupe de Doc Rivers n'est pas passé loin de quelque chose de grand. Matt Barnes, qui a été partie intégrante de ce "run" est revenu sur ce qui a empêché les Clippers d'être de vrais concurrents dans la course au titre sur les ondes de AM 570.

"On est l'une des équipes les plus talentueuses à ne pas avoir gagné de titre à L.A. Et c'est de notre propre faute. Il y avait trop d'egos, de gamineries. On pensait qu'on allait être les Warriors jusqu'à ce qu'ils gagnent le titre. On les avait battus en playoffs l'année d'avant..."

L'exemple Warriors

Pour Matt Barnes, les rapports entre les joueurs étaient cordiaux et ce n'est pas la raison de l'échec.

"Ce qui est fou, c'est qu'on s'entendait tous bien en dehors du terrain. On se demandait pourquoi on n'arrivait pas à appliquer ça sur le terrain. C'est notre manque de dureté mentale qui nous a privé d'un titre. Et les egos. J'ai eu la chance de jouer avec les Warriors en 2017 et malgré toutes ces superstars, il n'était pas question d'ego. Tout ce qui comptait était de gagner le titre. Avec cette mentalité à L.A., on aurait gagné un titre".

Matt Barnes est retraité et les Los Angeles Clippers en pleine reconstruction, toujours sous la coupe de Doc Rivers.