Alex Caruso pointe du doigt la raison de l’échec de la majorité des joueurs de G-League

Le meneur des Los Angeles Lakers Alex Caruso a donné son opinion sur la majorité des échecs des joueurs passés en G-League.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Alex Caruso pointe du doigt la raison de l’échec de la majorité des joueurs de G-League

Alex Caruso dispose d'une très belle histoire. Non drafté à sa sortie d'université en 2016, le meneur a été obligé de faire ses preuves pour trouver une place en NBA. Signé par les Los Angeles Lakers en 2017 après un passage en G-League au sein de l'équipe de l'Oklahoma City Thunder, le joueur de 26 ans a également dû passer par les South Bay Lakers.

Alternant entre les "vrais" Lakers et la formation de G-League, Caruso a petit à petit réussi à s'imposer en NBA. Et désormais, il dispose d'un rôle important dans la rotation des champions NBA en titre. On peut même dire qu'il a eu un vrai impact lors du sacre des Angelenos.

Pourtant, dans l'histoire, la G-League n'a pas été franchement une grande réussite pour le développement des joueurs. Attention, il y a quelques exceptions. Mais les échecs sont quasiment devenus la norme...

"La principale raison de l'échec des mecs en G-League, c'est parce qu'ils ne comprennent pas pour quel poste ils postulent.

Franchement, c'est comme si tu te rends à un entretien pour un boulot et que tu te comportes comme si tu allais devenir le patron de la boîte. Alors que eux, ils recherchent juste un mec pour nettoyer les toilettes," a résumé Alex Caruso pour le podcast de JJ Redick.

Alex Caruso était très inquiet pour les Lakers, puis LeBron James l’a apaisé…

Si la métaphore vous a échappé, il pointe simplement du doigt le fait que les mecs de G-League croquent souvent comme des malades en pensant que c'est la seule manière de se démarquer. Alors qu'au final, la plupart des équipes ne cherchent pas un All-star ou un premier scoreur dans cette sous ligue, mais tout simplement un role player, un joueur de devoir pour effectuer une tâche bien spécifique.

De son côté, Alex Caruso avait parfaitement compris cette réalité. Il n'a jamais cherché à devenir une star ou un joueur majeur. Intelligemment, patiemment, il s'est contenté de tout donner dans un rôle bien précis en sortie de banc. Et à force de travailler, il a réussi à atteindre son objectif et intégrer de façon durable le roster. Il est aujourd'hui un vrai élément essentiel de la rotation et les Lakers peuvent s'en frotter les mains.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest