Michael Jordan raconte la 3e mi-temps coke et weed des Chicago Bulls

A son arrivée à Chicago en 1984, Michael Jordan a découvert que la plupart de ses coéquipiers avaient un goût prononcé pour la fête et les drogues...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Michael Jordan raconte la 3e mi-temps coke et weed des Chicago Bulls

Alors que les deux premiers épisodes de The Last Dance seront mis en ligne sur Netflix dans quelques minutes, un extrait de la série documentaire a permis de rappeler que Michael Jordan n'était pas forcément entouré d'enfants de choeur à son arrivée en NBA aux Chicago Bulls. On se souvient qu'il avait déjà expliqué que certains de ses coéquipiers tournaient à la bière et à la cigarette à la mi-temps des matches. L'anecdote qu'il a racontée dans "TLD" sur un événement survenu lors de sa saison rookie est venu le confirmer.

"C'était à Peoria, je crois. Je cherchais mes coéquipiers dans un hôtel. J'ai frappé à la porte et tout est devenu calme. Je me suis annoncé et on m'a laissé entrer. Presque toute l'équipe était là.

J'y ai vu des choses que je n'avais jamais vues de ma vie, puisque j'étais encore un gamin. Il y avait des lignes de coke par ici, des fumeurs d'herbe par là-bas, des femmes de ce côté-là...

La première choses que j'ai dite c'est : 'OK les gars, je me casse'. Je ne pouvais m'empêcher de penser que si la police arrivait à ce moment-là, j'aurais été considéré comme coupable au même titre que toutes les autres personnes dans cette pièce.

A partir de ce moment-là, je me suis retrouvé plus ou moins tout seul", raconte-t-il dans des propos rapportés par USA Today.

 

Si Michael Jordan a eu du mal à cacher quelques vices durant sa carrière - celui du jeu compulsif notamment - il a eu le mérite de ne pas se retrouver dans des histoires de ce type-là.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest