Paul George, son jeu, ses cartons et sa réponse aux haters

Paul George, son jeu, ses cartons et sa réponse aux haters

Paul George se sent investi d'une mission cette année : faire taire ses détracteurs qui le critiquent depuis la bulle Disney.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Le bruit de la balle qui percute la tranche raisonne encore. Dans l’esprit de Paul George mais surtout de ses détracteurs. Ils sont nombreux depuis les déboires de l’ailier All-Star des Los Angeles Clippers lors des derniers playoffs. Avec donc ce tir à trois-points hideux dans le corner qui illustre toutes ses peines.

Les semaines qui ont fait suite à l’élimination des Angelenos au second tour, après avoir mené 3-1 contre les Denver Nuggets, étaient particulièrement douloureuses pour PG. Il a été pointé du doigt. Critiqué. Moqué. « Playoffs P » est devenu « Pandemic P ». Le voilà prêt à prendre sa revanche.

Inspiré depuis le début de la saison, adroit, altruiste et appliqué, George a encore été le moteur de son équipe hier soir. Ses 39 points ont mené les Clippers à une belle victoire contre les Suns (112-107), premiers à l’Ouest avant la partie. Les deux franchises affichent désormais le même bilan : 5 victoires et 2 défaites.

Sa performance était d’autant plus importante parce que Kawhi Leonard, encore gêné après s’être fait recoudre le visage, manquait cruellement d’adresse (4 sur 21). Alors son partenaire a pris le relais.

« Je devais rester agressif, enclencher le mode offensif. Tout le monde ne peut pas briller chaque soir. Je devais hausser mon niveau de jeu pour aider notre meilleur joueur, Kawhi. C’est mon boulot de l’aider à scorer, de l’aider à mener l’équipe et de lui permettre de souffler de temps en temps. »

Paul George en mission cette saison

Visiblement, Paul George prend son rôle très à cœur. Il paraît évident qu’il a une revanche à prendre. Et il ne s’en cache pas.

« Ça [les critiques à son sujet] me motive. C’est pour ça que je suis très concentré cette année. J’entends tout ce bruit. Moi je ne parle pas, je joue. Pour allez savoir quelle raison, les gens parlent. Je n’entendais pas tout ça avant. Mais bon, ça reste que du blabla. »

« L’année derrière, c’est du passé. J’ai une nouvelle mentalité. »

Il semble aussi faire référence à son accrochage avec Devin Booker et Chris Paul pendant la rencontre. Des mots ont été échangés et George comme Book ont écopé d’une faute technique. Ses adversaires n’hésitent peut-être pas à se moquer de ce qui s’est passé dans la bulle Disney. Paul George jure de les faire taire… et le répète à tout bout de champ. Mais pour l’instant, il assume.

CQFR : Curry dans la stratosphère, Tatum clutch, KD et Kyrie pas du tout

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest