Penny & Shaq : télé cassée, chantage au Magic et amour durable

Penny & Shaq : télé cassée, chantage au Magic et amour durable

Shaquille O'Neal a rendu un bel hommage à son ancien coéquipier Penny Hardaway, avec un récit raconté à la sauce inimitable du Big Cactus.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Penny Hardaway fera pour toujours partie de ces joueurs qui ont fait vibrer les ados des années 90, en même temps qu'il les a laissés sur leur faim. Les blessures ont privé la NBA et ses fans d'un joueur qui aurait forcément été membre du Hall of Fame aujourd'hui et qui aurait peut-être, avec Orlando, bousculer un peu l'ordre établi à l'époque. Le tandem de jeunes stars que formait Penny avec Shaquille O'Neal était surréaliste de potentiel et de promesses. A eux deux, et presque aux mêmes âges que Kevin Durant et Russell Westbrook à OKC en 2012, les deux hommes ont tracté leur équipe jusqu'en Finales NBA en 1995 et l'avenir semblait leur appartenir. Le destin et l'attirance de Shaq pour les spotlights de Los Angeles en ont décidément autrement.

Penny Hardaway : ce qu'il a été, ce qu'il aurait pu être

Cette semaine, TNT avait décidé de rendre un hommage à Penny Hardaway. L'actuel coach des Memphis Tigers en NCAA - au coeur de l'affaire James Wiseman malgré lui - était en duplex depuis le Tennessee pour écouter tout un tas d'histoires agréables à son sujet. Shaquille O'Neal était évidemment là aussi et ce sont sans doute les mots du Big Cactus qui ont le plus touché l'ancien meneur.

"Je suis allé à Los Angeles pour tourner le film Blue Chips. Comme d'habitude, je ne faisais pas attention à qui faisait quoi. Les mecs sont allés voir Penny pour lui dire qu'il allait jouer avec moi. A chaque fois que je levais la tête, ce type me donnait une passe parfaite. Alors j'ai demandé aux autres qui était cet acteur qui jouait comme ça. On m'a dit : 'C'est Penny Hardaway'.

J'ai demandé qui il était et on m'a répondu que c'était un jeune qui jouait à la fac de Memphis et serait peut-être le n°3 de la Draft. La période de Draft est arrivée et Orlando avait le 1st pick. On m'a conseillé de faire entendre ma voix. Alors je suis allé dans le bureau de la direction et je leur ai dit : 'Si vous ne draftez pas Penny Hardaway, j'irai voir ailleurs à la fin de mon contrat. J'ai joué avec lui tout l'été et on peut devenir les Kareem et Magic de cette époque'.

Ils m'ont promis qu'ils le feraient. J'étais à la maison le soir de la Draft, en train de regarder ça à la télé. Je vois que l'on drafte Chris Webber avec le 1st pick. J'ai cassé la télé et du mobilier en hurlant. J'ai demandé qu'on me passe mon agent tout de suite parce que je voulais me barrer de là. Puis je me suis calmé et j'ai vu que l'on avait tradé C-Webb pour récupérer Penny."

La magie pouvait alors opérer.

Dès la saison rookie de Penny Hardaway, Orlando découvre les playoffs pour la première fois de sa très jeune histoire, avec une défaite au 1er tour contre Indiana. Dès la saison suivante, l'escouade floridienne est en Finales NBA après avoir enchanté la Conférence Est et dominé les Bulls pendant la première retraite de Michael Jordan.

Malgré la défaite sèche contre les Houston Rockets, l'avenir semble appartenir à Orlando. Mais les pépins physiques et le retour de l'icône des Bulls mettent du plomb dans l'aile à ce projet. Eliminé en finale de Conférence par Jojo et sa bande en 1996, le Magic perd Shaq, parti aux Lakers, dans la foulée. Malgré cette douloureuse séparation, Shaquille O'Neal a admiré son ancien coéquipier tout au long sa carrière.

"Penny Hardaway est un mix de tous les meilleurs gars avec lesquels j'ai pu jouer. Parfois, il prenait des matches à son compte comme Dwyane Wade. C'était aussi un superbe passeur, comme LeBron James. Il m'alimentait toujours et on n'a jamais eu le moindre problème entre nous.

Il avait aussi l'instinct du tueur de Kobe, la longueur et la capacité de Tracy McGrady à aller au cercle... J'ai détesté voir sa carrière abrégée à cause des blessures. Sans ça, on parlerait plus souvent de lui. Penny, tu sais que je t'aime et que sans toi il n'y aurait pas eu de Shaq."

Un beau témoignage qui devrait vous donner envie de vous plonger ou de vous replonger sur les plus belles actions de Penny Hardaway avec Orlando. La NBA a justement mis sur pied un top 40 de l'iconique n°1 du Magic sous ce maillot. Posez-vous pendant 8 minutes et savourez.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest