111 CHI
117 BKN
83 IND
102 MIL
102 NYK
103 CHA
109 MIA
94 NOP
105 MIN
125 HOU
116 SAS
121 POR
110 DAL
102 TOR
150 LAC
101 ATL

Power Ranking 2020 : 12-7

BasketSessionPar BasketSession Publié

La saison NBA va débuter et c'est l'occasion de vous proposer notre Power Ranking de présentation de chaque équipe. Aujourd'hui, celles classées entre la 12e à la 7e place.

Le début de la saison NBA 2019-2020 est proche. Pour vous présenter les 30 équipes et ce que l'on pense d'elles, on a mis sur pied un Power Ranking par tranches de six à retrouver tous les jours jusqu'au premier match. Ce classement reflète le niveau supposé de chaque équipe sur la ligne de départ et dans l'optique de la saison régulière. Pas leurs chances de remporter le titre et de succéder aux Toronto Raptors.

On continue avec les équipes classées de la 12e à la 7e place.

12- Indiana Pacers

On va essayer de ne pas faire la même erreur que les autres années avec les Pacers. Depuis le départ de Paul George, on s'attend à chaque fois à une débandade et une sortie du top 8 à l'Est. Les circonstances ne sont pas très favorables avec le retour de blessure de Victor Oladipo qui va devoir retrouver ses cannes et son niveau All-Star, mais la stabilité qui règne à Indianapolis grâce à Nate McMillan est à prendre en compte. Les Pacers défendent bien et chaque membre du groupe sait ce dont il est capable ou pas.

Les arrivées de Malcolm Brogdon et TJ Warren sont de jolis coups à défaut d'être des signatures clinquantes et la paire Domantas Sabonis-Myles Turner a discrètement fait très mal la saison dernière. Si le fils d'Arvydas est un peu dans le flou sur le plan contractuel, ça ne devrait pas trop affecter son rendement.  La présence de Jeremy Lamb en 6e homme, de Doug McDermott pour enquiller à 3 points et de TJ McConnell pour le fighting spirit en sortie de banc sont aussi des garanties de solidité. On suivra les premiers pas du rookie Goga Bitadze, dont le profil peut parfaitement convenir à cette équipe dans la rotation intérieure.

Pour faire simple, on sait qu'ils ne vont a priori pas nous faire décoller au plafond, mais ce sera propre, louable et certainement en playoffs.

La rotation probable

PG - Malcolm Brogdon - Aaron Holiday - TJ McConnell
SG - Victor Oladipo - Jeremy Lamb
SF - TJ Warren - Doug McDermott
PF - Domantas Sabonis - TJ Leaf
C - Myles Turner - Goga Bitadze

Le facteur X : Malcolm Brogdon

On n'en a pas ou peu parlé, mais Malcolm Brogdon est entré dans le club des 50-40-90 la saison dernière. En "seulement" 64 matches avec Milwaukee, le nouveau joueur des Pacers a rejoint les Bird, Curry, KD, Nash and co dans cette caste fermée. Ce n'est pas forcément ce que lui demandera Nate McMillan cette saison, mais Brogdon débarque avec des responsabilités immédiates. Le temps que Victor Oladipo soit apte, les Pacers ont besoin que leur recrue estivale agisse en playmaker et possiblement avec une production offensive supérieure à ses standards. S'il parvient à faire cette bascule, alors Indiana prendre un départ suffisamment solide pour que "Dipo" puisse revenir sans forcer et retrouver son niveau de All-Star sans se précipiter.

Pourquoi ils vont être fun à suivre

Fun n'est pas forcément l'adjectif qui colle le mieux à cette équipe des Pacers. Néanmoins, voir Victor Oladipo reprendre sa progression et son ascension sera intéressant. On attend toujours que Myles Turner prenne une dimension supérieure, bien qu'il reste précieux défensivement. C'est peut-être l'année. Du moins si son moral n'a pas été trop endommagé par la Coupe du monde en Chine...

Si les Pacers 2019-2020 étaient une série TV : "The Middle"

Lire la suite