Quai 54-Day 2 : La Fusion soulève le trophée à la maison

BasketSessionPar BasketSession Publié

La 15e édition du Quai 54 s'est achevée sur un sacre des La Fusion pour que le trophée reste à Paris samedi. Ici c'est Paris !

La 15e édition du Quai 54 s'est poursuivie dimanche à Bir-Hakeim, au pied de la Tour Eiffel. Après une première journée réussie, le spectacle était à nouveau au rendez-vous.

Sur le terrain

La Fusion a fait honneur à sa réputation. Les Parisiens ont remporté cette 15e édition du Quai 54, en dominant en finale les Brésiliens de Streetopia. La présence de Leandro Barbosa, JP Batista ou Scott Machado dans les rangs auriverdes n'aura pas suffi malgré un beau tournoi de leur part. En face, l'intensité et le fit avec le streetball étaient trop élevés. Puisqu'il faut toujours qu'un Sy se mette en avant au Quai 54, Bandja, le petit frère d'Amara, joueur du Partizan, a été élu MVP du Tournoi. Ses dunks tonitruants, notamment en finale, ont marqué les esprits.

On a forcément toujours un petit faible pour Sylvain Francisco, dont on avait fait l'interview dans un numéro de Reverse. Le meneur du Paris Basket a été phénoménal en demi-finale contre Le Cartel. A coups de paniers à 4 points (la ligne a été introduite cette année) et de dribbles à donner le tournis, l'ancien pensionnaire de high school aux Etats-Unis a réussi un one-man show avant de se concentrer sur la distribution de caviar en finale.

On retiendra le beau parcours des Suisses de la Stax, éliminés en demi-finale contre Streetopia, et le très physique cartel de Mathias Lessort et ses célébration toujours très théâtrales. Son panier à 4 points en quarts dans le money time est l'un des plus clutch du tournoi.

"Le coach avait fait un système pour moi. Il fallait que je marque impérativement. Sur la dernière célébration, je savais que j'avais le temps. Notre équipe, c'est un groupe de potes. On s'entend bien et on est tout le temps ensemble", a résumé l'international français de Malaga.

Le concours à 3 points

L'Allemand Cha-Cha, l'un des habitués du tournoi, a vengé l'élimination de son équipe en quarts de finale. Il s'est transformé en Fred VanVleet mode playoffs avec deux gros scores et un succès face à Modibo Niakaté en finale. Cha-Cha Real Smooth !

Les guests

Il y avait du beau monde en tribunes. Serge Ibaka, récent champion NBA avec les Toronto Raptors, a assisté à cette deuxième journée. On a aussi aperçu Thabo Sefolosha, Axel Toupane, l'humoriste Fary ou le réalisateur Ladj Ly, vainqueur du prix du jury à Cannes pour son film "Les Misérables".

Le concert

Après Niska, Hamza et Koba La D le samedi, ce sont cette fois Swae Lee et Davido qui se sont produits en clôture du Quai 54.