Raymond Felton touché : un break salutaire pour New York ?

Raymond Felton pourrait être économisé lors des prochains matches en attendant de récupérer. Certainement une bonne chose pour les Knicks.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Raymond Felton touché : un break salutaire pour New York ?
[caption id="attachment_108171" align="alignnone" width="600"] Raymond Felton doit se reposer pour le bien de New York.[/caption] Récemment blessé aux deux mains, Raymond Felton souffre cette fois d’une entorse à l’auriculaire gauche, contractée pendant le troisième quart temps hier soir contre les Lakers. Une blessure qui a sérieusement ternie sa prestation et qui devrait le contraindre à renoncer aux prochains matches.
« Si c’est aussi difficile que pendant le quatrième quart temps durant lequel je ne pouvais pas lancer le ballon comme je le souhaitais, je ne vais pas essayer de jouer. Nous allons voir comment ça évolue. Je ne peux pas répondre dans l’immédiat », a-t-il confié au N.Y Post.
Jusqu’à présent, le meneur des Knicks n’avait manqué aucun match cette saison. Il pourrait cette fois être mis au repos après une soirée difficile marquée par un 5/19 aux shoots.
« J’ai essayé mais je ne pouvais pas me servir de ma main comme je le voulais. »
 

Raymond Felton : une pause pour le bien de New York ?

Raymond Felton faisait partie des bonnes nouvelles du très bon début de saison des New York Knicks. Affûté, tranchant, le meneur qui avait déçu à Portland la saison dernière, avait retrouvé le niveau de jeu qu'il affichait en 2010 avant d'être transféré à Denver dans le deal de Melo. Mais, depuis quelques matches, Raymond Felton semble accuser le coup. [caption id="attachment_107756" align="alignright" width="400"] Raymond Felton a encore connu une soirée difficile face à Brooklyn le 19 décembre dernier : 8 pts à 4/15.[/caption] Dans une équipe où les joueurs offensifs ne manquent pas mais où les blessures commencent à peser, le meneur titulaire des Knicks semble avoir un peu perdu son sens des priorités ces derniers jours. Parfois gourmand dans ses choix offensifs, trop soliste dans ses drives et malheureusement très maladroit depuis quelques rencontres, Raymond Felton tourne à seulement 37,7% au shoot sur le mois de décembre. Ses principales stats sont d'ailleurs en chute entre novembre et décembre, toutes sauf sa moyenne et, surtout, son nombre de tickets shoots...
  • 17,2 pts à 37,7% contre 14,6 pts à 41,8% en novembre
  • 29,6% à trois-points contre 40,3%
  • 19 shoots de pris en moyenne contre 14,2 en novembre (à titre de comparaison, Melo en prend 23 en décembre)
  • 5,8 passes décisives contre 6,7
  • 0,9 steal en moyenne contre 1,5 en novembre
De là à dire que cette chute de production de Raymond Felton est liée au petit coup de moins bien des Knicks ne serait certainement pas tout à fait juste, mais les 3 défaites sur les 6 derniers matches auraient certainement pu être limitées avec un Raymond Felton plus altruiste et en meilleure forme. D'ailleurs, si on regarde un peu les stats en détails, à chaque fois que le meneur des Knicks a un peu trop shooté ces derniers temps, les Knicks ont eu beaucoup plus de mal.
  • 8 décembre Vs Chicago : 27 points à 9/30 (!), 5 passes. Défaite 85-93
  • 17 décembre Vs Houston : 14 pts à 7/18, 4 pds. Défaite 96-109
  • 21 décembre Vs Chicago : 21 pts à 9/21, 3 pds. Défaite 106-110
  • 25 décembre Vs Lakers : 10 pts à 5/19, 6 pds. Défaite 94-100
En parallèle, on s'aperçoit que Tyson Chandler prend beaucoup moins de shoots lors de ses défaites. Un seul panier de tenté (1/1) contre les Bulls par exemple, alors que le pivot des Knicks tourne à près de 70% de réussite. Bref, si Raymond Felton est un joueur essentiel dans le système de Mike Woodson et s'il apporte ses qualités de drive à une équipe qui a parfois tendance à trop allumer de loin, les Knicks ont besoin d'un Felton à son meilleur niveau pour tourner à plein régime. Car, dans le cas où Ray est dans un mauvais jour, c'est tout le collectif de New York qui souffre, à commencer par les joueurs qui ne portent pas le cuir et sont dépendants des choix du meneur, Chandler et Steve Novak principalement, deux vrais facteurs X pour les Knicks et deux joueurs qui, sans faire de bruit ni attirer les spotlights, ont souvent permis aux hommes de Big Apple de remporter de précieuses victoires cette saison.
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest