Reggie Jackson, 13 minutes de magie fantomatique

Reggie Jackson est censé apporter un peu de feu en sortie de banc pour les Clippers. Ses 13 minutes contre Denver ont été exceptionnellement... anecdotiques sur le plan statistique.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Reggie Jackson, 13 minutes de magie fantomatique

Si on voulait faire de la critique de comptoir, on dirait qu'on aurait pu faire aussi bien que Reggie Jackson jeudi soir, dans le game 1 entre les Los Angeles Clippers et les Denver Nuggets. C'est évidemment faux, mais il fallait quand même parler un peu de sa "production".  Le meneur remplaçant du groupe de Doc Rivers a rejoint quelques glorieux anciens en termes de "performance" statistique. Son équipe l'a emporté largement et il n'a eu aucun impact négatif sur la rencontre, mais ses 13 minutes passées sur le parquet ont été absolument, parfaitement et indiscutablement... anecdotiques.

En un peu moins d'un quart d'heure, donc, Reggie Jackson a commis 2 fautes, la seule colonne qu'il est parvenu à noircir. Sinon : 0 point, 0 tir tenté, 0 passe décisive, 0 rebond, 0 interception et 0 contre.

Russ, Klay, James et les autres : une décennie de stats folles

Avant cette prouesse, Jackson avait quand même réussi à se distinguer avec quelques belles apparitions contre Dallas au tour précédent et personne ne viendra lui reprocher de nouveaux zéros pointés si les Clippers continuent de gagner.

Le crack du game du match anecdotique reste quand même Joel Anthony. Lorsqu'il jouait au Miami Heat, le Canadien avait réussi, lors d'un match contre les Portland Trail Blazers, à passer 28 minutes et 46 secondes sur le parquet sans point, rebond, passe, contre ou interception. Dans le genre fantomatique, Andre Roberson avait bouclé un match avec OKC en 2016 avec la même ligne de stats et même aucune faute en 22 minutes...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest