Richard Jefferson explique pourquoi « la hotline des balances » est essentielle

Pour Richard Jefferson, dénoncer les joueurs qui ne respectent pas les mesures sanitaires dans la bulle est seulement du bon sens vu le contexte actuel

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Richard Jefferson explique pourquoi « la hotline des balances » est essentielle

C'est une mesure qui n'a pas spécialement plu à tout le monde. Au moment d'annoncer les premières réglementations au sein de la bulle, la NBA avait annoncé la mise en place d'une hotline. Le but : dénoncer de manière anonyme les personnes qui ne respectent ni le protocole sanitaire, ni les gestes barrières. Beaucoup se sont même sentis offusqués qu'une telle chose soit instaurée. Mais pour Richard Jefferson, cette hotline est nécessaire pour la santé et la sécurité de tous.

"La mère de Karl-Anthony Towns est décédée. Beaucoup de gens meurent dans tout le pays. Ce n'est pas balancer si quelqu'un risque la santé de quelqu'un d'autre. Ce n'est pas balancer si quelqu'un risque des millions de dollars en allant en dehors de la bulle ou en faisant quelque chose qu'il n'est pas censé faire. Ça n'a rien à voir avec le fait de balancer. Si vous voyez quelque chose, dîtes le. Le fait de la faire de manière anonyme, c'est encore mieux", dit-il.

L'explication de Richard Jefferson est des plus lucides et convaincantes. Si la bulle est, pour le moment, totalement hermétique, c'est tout autre chose à l'extérieur. Les Etats-Unis sont en proie à une vague terrible de décès liés au Covid-19. Notamment la Floride. S'il y a évidemment énormément en jeu au niveau financier, la NBA a très bien fait les choses pour garantir la sécurité de tous. Et comme l'a dit Jefferson, une seule erreur peut être fatale dans un tel cas de figure.

Dwight Howard taille "la hotline des balances"

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest