L’homme aux sept bagues allume ceux qui jugent les stars au nombre de titres

Une, deux ou sept bagues, ça n'a pas d'importance pour Robert Horry. Ce n'est pas le palmarès qui fait l'homme et encore moins le joueur NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
L’homme aux sept bagues allume ceux qui jugent les stars au nombre de titres

Il paraît que ce n'est pas la taille qui compte. Pourtant, ça n’arrête pas de comparer. Michael Jordan, 6. LeBron James, 3. Chris Paul, 0. Et ainsi de suite. Le nombre de bagues revient dans chaque débat ou chaque discussion impliquant une ou plusieurs superstars NBA actuelles ou passées. C’est parfois même le dernier critère retenu. MJ est plus fort que LBJ parce que six est supérieur à trois. Et ça, ce raisonnement, ça gonfle Robert Horry.

« Tous ces idiots qui n’ont jamais joué au basket, quand ils disent que l’on juge la grandeur d’un joueur à son nombre de titres… ils sont idiots. C’est le truc sur lequel les gens sont vraiment stupides. Mesurer les grands joueurs en fonction de leur nombre de bagues. Stupide. Ça revient à dire que Karl Malone, Charles Barkley ou Patrick Ewing n’étaient pas des grands joueurs », confie l’intéressé à TMZ Sports.

Robert Horry s’y connait en bagues. Le gars a quand même sept titres. Deux avec les Houston Rockets, trois avec les Los Angeles Lakers puis deux autres avec les San Antonio Spurs. Il n’y a que six joueurs NBA qui ont été sacrés plus souvent que « Big Shot Rob ». Sept bagues en seize saisons, et quelques tirs cruciaux lors de chacune de ses campagnes de playoffs. Un palmarès long comme… (Rien, oubliez) et des cojones solidement accrochées.

Donc si l’on suit la logique, Horry est un meilleur joueur que Jordan ou Kobe Bryant ? Effectivement, bien stupide comme raisonnement…

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest