Sacramento Kings, direction Seattle ?

Seattle pourrait finalement bien retrouver une franchise NBA pour combler le tour qu'a laissé le départ des Supersonics, celle des Sacramento Kings.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
On sait depuis longtemps maintenant que les frères Maloof cherchent à faire déménager leur franchise des Sacramento Kings. La question est plus de savoir où. Il semblerait en effet que la piste de Virginia Beach soit de moins en moins évidente, puisque le maire local a annoncé hier que le deal qui était discuté était désormais mort. Il y avait de toute façon peu de chances que ce contrat soit passé puisque toute l’affaire ressemblait plus à une manœuvre des Maloof dans le but de mettre la pression sur Sacramento pour tenter d’obtenir le financement d’une nouvelle arène dans la capitale de Californie. En revanche, une autre piste semble toujours potentiellement intéressante, celle de Seattle. La ville est orpheline de ses Sonics depuis que la franchise a déménagé à Oklahoma City et réclame toujours à corps et à cris le retour d’une équipe NBA sur ses terres. Depuis que les rumeurs entourant un départ de l’équipe circulent (et surtout depuis qu’elle perd des matches en masse chaque saison), ce qui était autre fois la salle la plus bruyante de toute la ligue est désormais devenue la plus désertée, ce qui n’aide pas les Kings à éponger leur déficit ni à attirer de nouveaux sponsors. Si les Maloof ne veulent pas accepter l’offre négociée par Kevin Johnson, l’ancien All-Star des Suns et actuel maire de Sacramento, avec David Stern pour la construction d’une nouvelle salle, un déménagement vers Seattle pourrait alors être effectivement l’alternative la plus satisfaisante.

Seattle a un projet pour faire venir les Sacramento Kings, mais les Maloof seront-ils d'accord ?

Le multimillionnaire Chris Hansen a acheté suffisamment de terrain sur place pour construire une arène capable d’accueillir une franchise NBA telle que celles des Sacramento Kings et la budgétisation d’une telle construction (400 millions de dollars) a été entérinée par la ville. Mais Chris Hansen n’est pas un mécène, ce qu’il veut, c’est acheter la franchise ce que les Maloof se ont toujours dit qu’ils refuseraient de faire, même si le Sacramento Bee rapporte, via USA Today, qu’ils seraient tout de même prêts à écouter des offres à partir de 500 millions de dollars. Autre détail d’importance, les frais que les Sacramento Kings devraient engager s’ils décidaient de bouger. Ils devraient alors payer 35 millions de dollars à la ligue et débourser 77 millions pour finir de rembourser un prêt qu’avaient négocié les anciens propriétaires de la franchise. Bref, l’avenir de l’équipe est toujours aussi incertain, mais ce qui est sûr, c’est que plus les Maloof hésitent, plus ils perdent d’argent, qu’ils décident de partir ou de rester, il faudra qu’il finissent par prendre une décision claire.
Afficher les commentaires (17)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest