San Antonio Spurs, la fin d’une série historique complètement folle

Après 22 qualifications de suite en playoffs, les San Antonio Spurs ont finalement raté l’échéance cette saison. Ils sont officiellement éliminés.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
San Antonio Spurs, la fin d’une série historique complètement folle

Toutes les belles choses ont une fin. Et la série fantastique des San Antonio Spurs n’y a pas échappé. Qualifiée pour les playoffs chaque année depuis 22 saisons, la franchise texane va manquer l’événement pour la première fois depuis 1997. Un mythe qui tombe. Les joueurs de Gregg Popovich ont été battus par le Jazz cette nuit. Mais leur sort était déjà scellé avant, quand les Memphis Grizzlies l’emportaient contre les Milwaukee Bucks.

Damian Lillard fantastique, Blazers et Grizzlies qualifiés pour le « play-in » !

« J’aurais plus facilement accepté si nous avions perdu un match décisif. Là, on a vu une autre équipe affronter un adversaire qui évoluait sans ses stars, avec donc une plus grande chance de gagner. C’était extrêmement frustrant », confie DeMar DeRozan.

 C’est effectivement probablement la frustration qui parle. Parce que DeRozan fait ici référence au fait que les Suns, les Grizzlies ou même les Blazers – les principaux concurrents des Spurs – ont joué contre des formations qui reposaient leurs meilleurs éléments à l’approche des playoffs. Mais c’est un raisonnement un peu trop facile ! Les éperons ont eux aussi évolué contre des équipes diminuées depuis leur arrivée à Disney ! Le boulot, il fallait le faire avant. Le groupe de Popovich peut être fier de l’attitude affichée dans la bulle. Mais sur l’ensemble de l’année, les Texans étaient un ton en-dessous.

Il fallait bien que la série s’arrête. Pop le sait mieux que quiconque. D’ailleurs, il n’était pas triste ou énervé après l’élimination.

« Je ne me concentre pas sur le passé. Ce n’est pas important. Regarder le passé, ça ne fait pas du bien. »

Les Spurs ont donc décroché 22 qualifications de suite en playoffs, un record NBA qu’il partage avec les Philadelphia Sixers. Pour cinq titres à la clé durant cette période dorée. Mais il est effectivement temps de regarder vers l’avenir. 117 joueurs de la ligue n’étaient pas nés la dernière fois que San Antonio a manqué les playoffs. La ligue a évolué. La franchise aussi. L’heure est désormais à la reconstruction.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest