Shaquille O’Neal allume Dwight Howard pour avoir choisi Houston

Comme on pouvait s’y attendre, Shaquille O’Neal n’a pas mis longtemps avant d’en remettre une couche au sujet de Dwight Howard.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Shaquille O’Neal allume Dwight Howard pour avoir choisi Houston
Ça ne plait certainement pas à Dwight Howard, mais, malheureusement pour lui, Shaquille O’Neal reste toujours la personne la mieux placée pour pouvoir se mettre à sa place et commenter ses choix… et ses performances. Les deux big men ont le même côté « forces de la nature », ont tous les deux été draftés par Orlando où ils ont eu l’occasion de perdre une finale NBA avant de rejoindre les Los Angeles Lakers. Mais la comparaison s’arrête là. Shaq a profité au maximum de son séjour en Californie et a récupéré trois bagues au passage, alors que D12 y sera resté au final moins d’un an et aura eu l’occasion de se faire sweeper au premier tour des playoffs. Du coup, vu qu’on sait que Shaq aime bien allumer Dwight dans la presse, on pouvait s’attendre à ce qu’il en remette une couche après l’annonce du départ du pivot pour Houston.
« Il fallait s’y attendre », a-t-il commencé par expliquer. « Nous sommes tous passés par L.A. et tout le monde ne peut pas assumer le fait d’être constamment sous le feu des projecteurs.   Tout le monde veut le faire, mais quand ça t’arrive, tu te rends compte qu’il y a une certaine pression. Je pense que c’était plus sûr pour lui d’aller dans une petite ville comme Houston. Ça y est, je l’ai dit, une petite ville. »
Voilà qui devrait faire de Shaq un nouveau supervillain dans le Texas, vu que Houston reste tout de même la quatrième plus grande ville des Etats-Unis, mais sur le fond, il n’a probablement pas tout à fait tort. De ce qu’on sait de lui depuis son début de carrière, Dwight Howard a beaucoup de mal à gérer la pression médiatique lorsque les résultats de son équipe ou ses performances individuelles sont décevantes. Jouer dans un plus « petit » marché aux côtés d’un joueur talentueux mais bien moins exigeant que Kobe Bryant devrait mieux lui convenir. Enfin, on verra bien en 2016...
Afficher les commentaires (44)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest