Victor Oladipo allait draguer les autres équipes devant ses coéquipiers…

Victor Oladipo n'a pas été très discret quant à ses envies de partir d'Indiana. Ses coéquipiers ont été témoins de scènes étonnantes.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Victor Oladipo allait draguer les autres équipes devant ses coéquipiers…

Victor Oladipo est un garçon attachant, dont on a suivi les galères pour revenir d'une longue blessure avec empathie. Ses coéquipiers chez les Indiana Pacers ont une image un peu différente de l'arrière All-Star. Les rumeurs sur ses envies de départ ne sont un secret pour personne, lui qui sera en fin de contrat dans un an. En revanche, la méthode avec laquelle il l'a fait savoir est un peu... particulière.

Selon plusieurs témoignages anonymes, mais assez clairement en provenance du vestiaire des Pacers, recueillis par l'Indy Star, Victor Oladipo allait directement voir les équipes qui l'intéressaient... pendant les matches.

Ainsi, lors de trois rencontres décrites par lesdites sources, l'ancien joueur d'Orlando et d'Oklahoma City aurait demandé, avec le plus grand sérieux du monde :

"Est-ce que je peux venir jouer avec vous ?", ou une variante de cette phrase.

Les trois équipes en question : les Toronto Raptors, le Miami Heat et les New York Knicks. On savait qu'Oladipo avait un goût prononcé pour le Heat et sa fameuse culture. Moins qu'il affectionnait aussi les Raptors et, encore plus étonnant, les Knicks.

Giannis-Oladipo, le tandem qu'il faut pour Milwaukee ?

Le comportement de Victor Oladipo n'était peut-être que de la provocation. Dans tous les cas, si c'est avéré, c'était indéniablement irrespectueux. On voit mal comment il pourrait à nouveau porter le maillot d'Indiana la saison prochaine si l'effectif est composé en partie des mêmes hommes. Le nouveau head coach, Nate Bjorkgren, était aux Raptors la saison dernière et n'a pas encore connaissance de la dynamique interne. C'est peut-être la chance de "Dipo" si aucun trade ne se matérialise pour lui.

Aux dernières nouvelles, les Milwaukee Bucks et le Miami Heat étaient effectivement les deux équipes les plus à même de dégainer une fois le marché ouvert.

Le Heat chaud sur Jrue Holiday et Victor Oladipo mais pas à n'importe quel prix

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest