Fausse bonne idée : Les Pelicans voient Zion Williamson comme… un poste 3

Les New Orleans Pelicans envisagent de faire évoluer Zion Williamson à l'aile quand il sera enfin en pleine possession de ses moyens.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Fausse bonne idée : Les Pelicans voient Zion Williamson comme… un poste 3

Toute la ligue va dans un sens, alors les New Orleans Pelicans vont dans l’autre. Visionnaires ? Ou paumés ? Peut-être un peu des deux. Malgré la présence de Zion Williamson, un monstre athlétique qui a besoin de place et de ballons pour s’exprimer, les dirigeants ont fait venir Steven Adams et Eric Bledsoe pendant l’intersaison.

Deux joueurs qui devraient lui manger des espaces dessous (pour Adams) ou passer du temps avec la balle entre les mains (pour Bledsoe). Ajoutez Lonzo Ball et Brandon Ingram et vous obtenez l’une des équipes avec le moins bon « spacing » (théorique) de la ligue. Même si, en réalité, JJ Redick sera sans doute titulaire pour étirer les lignes.

Mais bon. Les Pelicans croient fort en Zion, le premier choix de la draft 2019, et ils ont sans doute raison. Il a peu joué l’an dernier, la faute à des blessures, mais il s’est fait remarquer à chacun de ses passages sur le terrain. 22,5 points et 6,3 rebonds en 24 matches. Et ce n’est que le début.

« Quand il sera suffisamment en bonne santé pour jouer son propre jeu, on le verra plus souvent avec la balle entre les mains. Plus en tant que slasheur et de moins en moins au poste bas. On verra le vrai Zion », confie le Président David Griffin.

« Les gens voient Zion comme un 4 ou un 5. Mais c’est injuste. On l’envisage de plus en plus comme un 3. »

Là par contre, on grince des dents. Zion Williamson en poste trois, il y a encore du chemin à faire. Il a la dextérité et la mobilité pour justement être le prototype même de l’ailier-fort fuyant. Celui qui est à la fois plus puissant et plus rapide que les intérieurs adverses. Ce serait dommage de le basculer à l’aile pour affronter des Paul George, des Kawhi Leonard ou des Kevin Durant.

Néanmoins, les Pelicans auront une équipe bien sympathique à suivre l'an prochain. Attention à ne pas trop les sous-estimer.

Le Grand LIVE de la Free Agency NBA équipe par équipe

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest