Les 10 joueurs à suivre pendant la March Madness

Les 10 joueurs à suivre pendant la March Madness

La March Madness et le tournoi NCAA 2022 débutent aujourd'hui. On vous présente 10 profils (dont un Français) à observer de près.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / NCAA
Préc.1 / 4Suiv.

Que ce soit pour confirmer leur statut de gros prospects pour la Draft NBA 2022, pour se faire un nom ou simplement parce qu'ils vont marquer le tournoi de leur empreinte, voici 10 joueurs qu'il faudra absolument suivre pendant le Tournoi NCAA 2022 et la March Madness qui débutent aujourd'hui.

Le probable top 3 de la Draft 2022

Paolo Banchero (Duke), ailier

Son premier match : Duke (2) - CSU Fullerton (15)

Le freshman star de Duke est un ailier polyvalent capable de faire à peu près tout sur un terrain de basket. C'est fort logiquement qu'il fait partie des trois prospects attendus comme des 1st picks crédibles pour 2022. Le talent de Paolo Banchero, apte à jouer sur les postes 3 et 4, et sa capacité à être un mismatch permanent sur le terrain, donnent de solides chances aux Blue Devils de remporter le titre en guise de cadeau de départ en retraite pour Coach K.

Cette saison, Paolo Banchero a compilé 17.1 points, 7.7 rebonds et 3 passes de moyenne, pour faire de Duke une tête de série n°2. LaPhonso Ellis, l'ancien joueur NBA, disait récemment sur ESPN que "personne aux Etats-Unis n'était capable de défendre sur ce mec en un contre un".

Un Tournoi NCAA dominant et réussi solidifierait la cote du fils de l'ancienne joueuse WNBA Rhonda Smith.

Chet Holmgren (Gonzaga), intérieur

Son premier match : Gonzaga (1) - Georgia State (16)

Le terme "licorne" est parfois un peu utilisé de manière abusive, mais on ne peut pas nier que Chet Holmgren est dans cette veine-là. L'intérieur de Gonzaga fait partie de ces big men modernes, capables de dribbler et de distribuer le jeu de manière presque virtuose, tout en ayant la faculté de shooter. Holmgren a ces atouts dans sa besace, mais également une aptitude exceptionnelle sur le plan défensif en ce qui concerne la protection de cercle.

On peut évidemment se demander si son physique toujours assez maigre malgré des progrès dans ce domaine durant son année freshman, tiendra le choc en NBA. Ce n'est pas encore la question, puisque son corps lui permet tout à fait de briller au niveau universitaire et d'inspirer à Gonzaga l'ambition d'enfin gagner un titre de champion.

Les Bullsdogs n'ont pas eu besoin de compter exclusivement sur lui pour performer cette saison, tant le collectif est solide, mais le rival de Victor Wembanyama lors du dernier tournoi mondial jeunes avec Team USA tourne tout de même à 14 points, 9.5 rebonds et 3.6 contres de moyenne.

Jabari Smith (Auburn)

Son premier match : Auburn (2) - Jacksonville State University (15)

On retrouve Jabari Smith en n°1 dans de plus en plus de Mock Drafts ces dernières semaines. Il faut dire que le profil de l'ailier d'Auburn est particulièrement sexy. Techniquement, le garçon a déjà une mécanique et des acquis très au-dessus du lot, avec une force de frappe offensive que l'on imagine sans mal se traduire en NBA par la suite.

Pour ne rien gâcher, Smith est déjà un bon défenseur capable de hausser le ton de ce côté-là du terrain et de défendre le plomb sur plusieurs positions lorsque le besoin se fait sentir. Le produit n'est pas encore totalement fini - Smith est plus jeune que ses deux rivaux pour le statut de 1st pick - mais ce qu'il a en magasin aujourd'hui fait déjà rêver.

Avec 17 points et 7 rebonds de moyenne à presque 43% à 3 points, le fils de l'ancien NBAer du même nom et cousin de Kwame Brown, a épaté la galerie. Il est facile d'envisager un joli parcours pour Auburn et Jabari Smith dans ce Tournoi NCAA 2022.

Lire la suite
Préc.1 / 4Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest