9e de suite pour la meilleure équipe de la NBA. Les Lakers sont-ils injouables ?

Les Suns ont tenu le choc pendant une mi-temps avant de se prendre une jolie petite trempe et d’être tenu en dessous des 100 points pour la troisième fois seulement cette saison (108-88). Phoenix enchaînait son deuxième match en deux jours alors que les Lakers étaient bien reposés et jouaient chez eux, mais quand même… […]

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Suns ont tenu le choc pendant une mi-temps avant de se prendre une jolie petite trempe et d’être tenu en dessous des 100 points pour la troisième fois seulement cette saison (108-88). Phoenix enchaînait son deuxième match en deux jours alors que les Lakers étaient bien reposés et jouaient chez eux, mais quand même… Alvin Gentry a d’ailleurs fait un bilan très simple après cette défaite.
On a joué les autres équipes, mais celle là est clairement la meilleure de toute la ligue.”
En plus, L.A. avait l’air bien décidé à oublier sa victoire miraculeuse face à Miami pour se reconcentrer sur son jeu et se redonner une marge plus confortable. Malheureusement pour les Suns, c’est tombé sur eux. Après être resté dans le coup pendant les 24 premières minutes, Phoenix s’est mis à enchaîner les erreurs dans le troisième quart-temps et s’est mis la tête dans le sac. Et face à une équipe aussi bien rôdée que les Lakers ça se paie cash : 15-3 pour finir le 3ème quart-temps. En haussant son intensité défensive et en puisant dans son banc, L.A. a tout simplement étouffé Phoenix, laissant notamment Steve Nash à 12 pts et 10 pds et Jason Richardson à 10 petits points, et profitant de tout ça pour alimenter son attaque. Kobe a pu la jouer relax (26 pts à 9/16, 7 rbds et 3 pds en 35 min) et le reste de l’équipe s’est bien réparti les tickets shoots. Bref, c’était une jolie petite démonstration de collectif. Derek Fisher avait presque de la peine pour les Suns.
Je pense que ça peut devenir frustrant, quand tu as le sentiment de faire tout ce que tu peux pour rester au niveau et gagner, mais que ton adversaire semble toujours avoir un temps d’avance et qu’il trouve facilement des solutions. Quand on n’a pas de blessés, je pense qu’on joue clairement mieux que l’an dernier au même moment. C’est dur pour les autres équipes de tenir le coup pendant 48 minutes.”
Parfois, ça ne suffit même pas de tenir le coup pendant 47 minutes et 57 secondes, demandez à Dwyane Wade… En tout cas, Phoenix va pouvoir mettre à l’épreuve son excellent début de saison dans les jours à venir, parce que son calendrier est plutôt coton (@Dallas, Orlando, @Denver, San Antonio, @Portland…). Les Lakers, eux, sont déjà très sûrs de leur fait.
Afficher les commentaires (87)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest