Chet Holmgren donne déjà chaud, quelle première !

Chet Holmgren donne déjà chaud, quelle première !

Chet Holmgren, le n°2 de la Draft 2022, a fait 24 premières minutes titanesques en Summer League NBA. On en redemande !

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

On a toujours envie d'être prudents et de ne pas s'enflammer pour des matches de Summer League. Mais à la minute où un match démarre et où un rookie très attendu montre qu'il est au-dessus du lot, la tentation est grande de balayer les précautions. Chet Holmgren a fait sa première apparition avec Oklahoma City du côté de Las Vegas et il est difficile de ne pas frissonner un peu après ce qu'il a montré...

Bien sûr, l'opposition sera infiniment plus forte la plupart du temps lorsque sa carrière en NBA aura réellement débuté. Cela dit, le n°2 de la Draft 2022 n'était pas obligé d'être aussi bon tout de suite.

Lors de la victoire (98-77) du Thunder contre le Jazz, Holmgren a été rayonnant sur les 24 minutes qui lui ont été offertes par Mark Daigneault. Aligné dans la raquette avec un autre ovni, Aleksej Pokusevski, l'ancien intérieur de Gonzaga a posé 23 points, 7 rebonds, 4 passes et 6 contres à 7/9 (dont 4/6 à 3 points) avec un différentiel de +26. Voilà pour les chiffres. Pour l'impression visuelle, c'est quasiment encore plus fort. Défensivement, on a compris pourquoi le garçon est considéré comme un talent générationnel, tant il a réussi à tenir sa position, à dissuader et à résister à l'impact physique la plupart du temps, même contre un joueur comme Tacko Fall...

Le duo Holmgren-Giddey est prometteur

Jamais dans l'histoire de la Summer League un joueur n'avait compilé au moins cinq contres et quatre paniers à 3 points. Son entente avec Josh Giddey (14 points, 11 passes), auteur d'une excellente saison rookie, a rapidement fait des dégâts comme ils l'ont eux-mêmes reconnu.

"Merci à Josh, il finit en double-double avec des passes, ça a été une belle soirée pour lui et il m'a énormément aidé. Mes coéquipiers m'ont mis dans une bonne situation".

"Chet a été énorme pour nous ce soir. Ce n'était pas facile avec cette hype qu'il a autour de lui en tant que pick n°2. Il y a de la pression et il l'a gérée encore mieux que prévu. Jouer avec quelqu'un comme lui, c'est facile. Chet peut écarter le jeu, finir près du cercle, protéger les autres en défense... J'adore déjà jouer avec lui et ça ne fait qu'un match. L'alchimie va se renforcer".

On a vu Chet Holmgren endosser différents costumes. Celui de redoutable défenseur intérieur, celui de guard coincé dans un corps de 2,15m avec ses shoots en sortie de dribble, celui de passeur, mais aussi celui de spot-up shooteur quand la défense du Jazz a fait l'erreur de ne pas l'attaquer au large. Sur cet échantillon de 24 minutes, Holmgren a réussi l'essentiel : donner aux gens l'envie d'en voir plus, tout en rassurant ceux qui se demandaient s'il serait physiquement à même de tenir sa place. Le niveau de l'opposition va rapidement s'élever, mais rien ne dit que ce que l'on a vu de lui n'est pas la version d'échauffement...

Les highlights de Chet Holmgren vs Utah

Le Français Ousmane Dieng, drafté en 11e position par le Thunder il y a quelques jours, a lui passé 25 minutes sur le parquet de Las Vegas en sortie de banc pour 10 points, 4 rebonds, 1 passe et 1 interception. L'adresse n'a en revanche pas été au rendez-vous pour le jeune talent tricolore, qui a shooté à 4/15 mais a eu le mérite de se montrer entreprenant.

Free Agency NBA 2022 : listing complet des rumeurs, trades et signatures

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest