CQFR : Devin Booker fait craquer Klay Thompson, “SGA” majestueux

CQFR : Devin Booker fait craquer Klay Thompson, “SGA” majestueux

Voici ce qu'il fallait retenir des 4 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit en NBA

Pistons @ Wizards : 99-120
Mavs @ Pelicans : 111-113
Clippers @ Thunder : 94-108
Warriors @ Suns : 105-134

---

- On ne sait pas ce qu'il y avait dans l'air de Phoenix cette nuit, mais tout le monde était drôlement tendu. Klay Thompson, notamment, a été expulsé pour la première fois de sa carrière en NBA, exaspéré par Devin Booker et ce qui ressemblait à du trashtalk. Les Suns ont mieux géré cette drôle d'atmosphère, qui a vu les arbitres distribuer 7 fautes techniques, et l'ont emporté nettement contre les Warriors.

Avant ça, Klay Thompson s'était senti obligé de rappeler à Booker qu'il avait quatre bagues de plus que lui. Pas de quoi perturber l'arrière All-Star, qui s'est baladé et a fait très mal à Golden State : 34 points, 7 passes et 3 interceptions à 10/19.

En deuxième mi-temps, les hommes de Steve Kerr ont semblé sans énergie, ni véritable capacité à réagir, à l'exception d'un petit run pour revenir autour des 10 points en fin de partie. Défensivement, on n'est clairement pas encore sur le niveau de prestation qui avait permis aux Californiens de décrocher un nouveau titre la saison dernière.

- Le Thunder a quitté le club des équipes avec zéro victoire depuis le début de la saison. A table, il ne reste plus que le Magic, les Lakers et les Kings. La réception des Clippers, sans Kawhi Leonard, à nouveau ménagé, ni Paul George, malade, a permis à OKC de se faire un peu de bien. Lorsque Shai Gilgeous-Alexander n'est pas mis au repos pour cause de wembanyamïte aïgue, son niveau permet à son équipe de surprendre quasiment n'importe quelle équipe. Avec 33 points, 8 passes, 5 rebonds, 3 interceptions et 3 contre, "SGA" a été hyperactif et bien trop complet pour son premier employeur en NBA.

En le voyant à ce niveau, on peut à la fois regretter que le Thunder ne soit pas disposé à être compétitif à court terme ou à l'échanger pour le laisser s'épanouir dans une équipe avec plus d'ambition.

Ousmane Dieng a joué 10 minutes en sortie de banc pour 2 points, 1 rebond et 1 passe. Nicolas Batum, titulaire, a passé 18 minutes sur le parquet du Paycom Center, et a compilé 8 points, 4 rebonds, 1 passe et 1 contre.

- Arriver à battre les Mavs sans Brandon Ingram, ni Zion Williamson, c'est une performance qui en dit assez long sur la menace que représente New Orleans cette saison. Certes, Dallas semble un peu à la bourre collectivement par rapport à la saison dernière, mais ça ne doit rien enlever à la capacité des Pelicans à être cohérents en toute circonstance.

Sans leurs deux All-Stars et leur meilleur défenseur, les joueurs de Willie Green ont procédé autrement et ont partagé les tâches en attaque. NOLA peut se réjouir d'avoir 8 joueurs entre 11 et 22 points, avec un cinq de départ Alvarado-McCollum-Murphy-Marshall-Valanciunas, les Pelicans ont été dominants. Trey Murphy, en particulier, a marché sur l'eau : 22 points à 8/8, dont 4/4 à 3 points.

Luka Doncic a beau avoir compilé 37 points, 11 rebonds et 7 passes, ce n'est pas lorsque le Slovène est contraint à du one-man show que Dallas est le plus menaçant.

Petite mention pour le rookie Dyson Daniels, que l'on avait vu déjà à son avantage en pré-saison. L'Australien n'a pas froid aux yeux et sa panoplie en sortie de banc rend New Orleans encore plus dangereux.

- Les problèmes de dos de Bradley Beal n'ont pas empêché les Wizards de décrocher une troisième victoire en quatre matches contre Detroit à domicile. Washington semble un petit peu moins dépendant de l'arrière All-Star pour le moment et c'est plutôt une bonne chose. L'ancien de Florida a tout de même serré les dents pour apporter 11 points dans le 4e quart-temps et aider son équipe à valider le succès préparé par Kyle Kuzma (25 pts) et Kristaps Porzingis (20 pts).

Killian Hayes a joué 17 minutes en sortie de banc pour les Pistons. Le Français a toujours ce problème de confiance à la finition (0/6) qui oblige à mettre un bémol à ses performances. Cette fois, il n'y avait malheureusement pas tellement de playmaking et d'impact défensif non plus : 0 point, 0 passe, 2 rebonds et 4 pertes de balle. Il y aura des jours meilleurs.

Podcast #60 : LeBron James a-t-il encore une chance de gagner un titre ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest