Evan Fournier, le jour de gloire est (enfin) arrivé !

Evan Fournier, le jour de gloire est (enfin) arrivé !

Dans le dur depuis le début de son aventure aux New York Knicks, l'arrière Evan Fournier a retrouvé des couleurs avec son record en carrière.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Quelle remontée exceptionnelle des New York Knicks ! Menés de 24 points, les hommes de Tom Thibodeau ont finalement réussi à renverser les Boston Celtics (108-105). Un succès arraché au buzzer sur un tir de RJ Barrett. Si le Canadien s'attire des éloges, il doit partager l'affiche avec Evan Fournier !

Car sans marquer le panier de la victoire, le Français a incarné l'homme fort des Knicks sur cette rencontre. Intenable face à son ancienne équipe, le joueur de 29 ans a livré son meilleur match depuis son arrivée cet été.

Et probablement même le meilleur match de sa carrière en NBA...

Evan Fournier en mode record !

Après un match à 0 point contre les Indiana Pacers mercredi, Fournier se devait de réagir. Et sa réponse a été éclatante. Dans une saison décidément inconstante pour lui, le Tricolore a donc réalisé sa meilleure performance de la saison après sa plus mauvaise !

Contre les Celtics, le natif de Saint-Quentin a compilé 41 points, 8 rebonds et 2 passes décisives. Il s'agit bien évidemment de son plus gros carton en NBA ! La 4ème performance la plus prolifique pour un Français (Tony Parker se trouve aux trois premières places).

En feu derrière l'arc, il s'est même offert un record de franchise en égalant la marque de JR Smith : 10 tentatives primées réussies en un seul match.

"Lorsque vous traversez une saison où il y a beaucoup d'inconstance et que vous essayez de trouver un rythme, vous commencez toujours la journée avec une attitude fraîche", a résumé Evan Fournier face à la presse.

Déjà auteur de deux copies à plus de 30 points cette saison face à Boston, le Français se régale face à son ex-franchise.

"Peut-être qu'il y a un peu de motivation supplémentaire, mais ce n'est pas quelque chose que je fais exprès contre les Celtics. Mais oui, trois fois de suite, donc c'est difficile de dire non, ce n'est pas une coïncidence", a-t-il reconnu.

Un état d'esprit à conserver...

Nos prévisions basket pour 2022

Une régularité à trouver

Cependant, il est impossible de s'emballer sur la prestation de Fournier sans prendre du recul sur sa saison aux Knicks. Pour le moment, l'arrière a du mal à trouver son rythme à New York. Pour sa défense, il n'est pas aidé par le collectif new-yorkais, très irrégulier.

Mais il a aussi une responsabilité dans la situation mitigée de cette équipe. Sur le plan individuel, l'ancien du Orlando Magic doit parvenir à trouver des solutions. Par rapport à son adresse. Mais aussi à son agressivité.

"La différence ? Son agressivité. Je crois qu'on l'a aussi cherché. Contre ces gars-là, il a vraiment bien joué. Donc si nous attaquons et que nous forçons le déséquilibre défensif, il faut le chercher et le trouver.

Il a vraiment été partout sur le terrain, c'est important pour nous", a analysé Thibodeau.

Avec de grosses attentes autour de lui et un joli contrat à digérer, Evan Fournier a logiquement besoin de temps pour s'acclimater. Mais jusqu'à maintenant, avant cette folle soirée, il suscitait des critiques et des doutes chez les fans.

En espérant que ce match représente un vrai déclic pour lui !

Evan Fournier, une première auto-critique froide et lucide

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest