Evan Fournier propose une réforme à Blanquer et l’invite à New York

Evan Fournier propose une réforme à Blanquer et l’invite à New York

Evan Fournier est prêt à mouiller le maillot pour que la place du sport à l'école en France change radicalement. La preuve.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Evan Fournier et Vincent Poirier avaient été parmi les athlètes à avoir réagi le plus vertement aux déclarations de Jean-Michel Blanquer. Le Ministre de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports avait directement lié les prouesses des sports collectifs français aux Jeux Olympiques à la pratique de l'EPS au collège et au lycée.

L'arrière des Bleus avait rétorqué à Blanquer que "notre culture sportive à l'école est désastreuse". Le nouveau joueur des New York Knicks, récent médaillé d'argent avec l'équipe de France à Tokyo, a voulu développer sa pensée. Il l'a fait dans une tribune adressée au ministre dans le Huffington Post.

On vous enjoint évidemment à la lire en intégralité. En voici quelques extraits parmi les plus intéressants. Evan Fournier y incite Jean-Michel Blanquer à s'inspirer davantage de ce qui se fait aux Etats-Unis et à envisager une réforme de l'importance accordée au sport dans l'enseignement en France.

"Monsieur le ministre, je me permets de vous interpeller aujourd’hui, en ma qualité de sportif de haut niveau, mais aussi en tant que fils de professeur d’EPS et de sportifs de haut niveau, et je pense qu’il est de mon devoir de vous tendre la main pour améliorer la considération et l’accès au sport dans nos écoles.

Si les compétitions UNSS et le système de sport étude sont un premier pas vers l’accès au sport, cela ne suffit pas. Ne nous y trompons pas, la place du sport à l’école est dérisoire. Et le travail de nos enseignants et éducateurs, bien que formidable, se doit d’être associé à celui des clubs amateurs et de ses bénévoles sans qui le sport français n’existerait pas.

Monsieur le ministre, Paris accueillera les Jeux olympiques en 2024. Si beaucoup y voient une occasion de faire rayonner la France et sa capitale à travers le monde, ne serait-ce pas plutôt une formidable opportunité pour réformer le système français en proposant un accès plus important à la culture et au sport? À l’image de nombre de nos voisins, pourquoi ne pas offrir aux jeunes de réelles plages horaires dédiées au sport dans leur emploi du temps?

Le système américain -et ce n’est pas le seul- est un modèle en matière sportive. À l’heure où l’éducation nationale réforme les programmes de ses lycéens, en offrant une ouverture d’esprit avec de plus larges options et un développement culturel plus important, que va-t-il advenir du sport ?

S’il vous plait Monsieur le Ministre, n’oubliez pas le sport. Il n’est pas trop tard pour reconsidérer la place des activités sportives, pour trouver du budget et proposer un accès et une place plus importante à nos jeunes sportifs".

En conclusion de son message, Evan Fournier a directement invité Jean-Michel Blanquer à lui rendre visite à New York, afin d'initier un dialogue et lui permettre de voir en quoi l'approche américaine du sport à l'école devrait être une source d'inspiration.

Si la rencontre doit avoir lieu, mieux vaut qu'elle intervienne quand même assez rapidement. Il y a une élection présidentielle en France en avril 2022, donc dans 8 mois, et la possibilité que Blanquer ne soit plus en charge de ce ministère existe.

Evan Fournier corrige Blanquer : « Notre culture sportive est désastreuse »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest