James Harden prévient : « Au complet, personne ne peut nous battre »

En voilà une annonce audacieuse ! Cela dit, James Harden n'a probablement pas tort. Comment stopper Brooklyn si le trio de superstars est à 100% ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
James Harden prévient : « Au complet, personne ne peut nous battre »

Les Brooklyn Nets se savent très attendus. A deux mois du début des hostilités, la franchises va pouvoir démarrer la saison avec ses trois superstars en pleine possession de leurs moyens. Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving n'ont que trop rarement pu être alignés ensemble la saison dernière. Et au final, avec Kyrie sur le flanc et Harden sur une jambe, c'est "KD" qui a dû porter les Nets sur ses épaules jusqu'en demi-finale de Conférence.

Cette année sera très différente, notamment pour James Harden. Le MVP 2018 n'aura pas à gérer une saga autour de son départ et a eu le temps de se requinquer. Il aborde donc la saison 2021-2022 avec énormément d'optimisme et d'ambition, comme il l'a expliqué à Michael Shapiro de Sports Illustrated.

"Ce qu'on a fait était plutôt bien si on considère ce que l'on a dû affronter et gérer. Entre mon trade, le fait que KD manque presque trois foutus mois dans la saison, le protocole Covid, Kyrie qui rate aussi un bout de la saison... Avec tout ça, on était à une seule marche de la finale de la Conférence Est.

Là, on va avoir une saison entière pour être ensemble et atteindre notre objectif. Au complet, personne ne peut nous battre, je n'ai rien d'autre à dire".

Quand James Harden se comparait à Manu Ginobili et Paul Pierce

On a effectivement pu voir que lorsque Steve Nash a été en mesure d'aligner le trio, les Nets étaient effrayants. Même lorsque seuls deux des membres étaient présents, Brooklyn avait une tête de champion. C'est en partie dû à la très belle adaptation de James Harden, qui a pris du recul au scoring pour devenir le playmaker dont cette équipe avait besoin.

"Je joue toujours mon jeu, mais je n'ai plus besoin de shooter autant. C'est le style qui me convient le mieux. Kevin et Kyrie sont toujours capables d'aller marquer un panier et moi je fais le playmaker. Je chereche comment impliquer les shooteurs, les intérieurs et comment créer des shoots ouverts".

Avec James Harden dans cet état d'esprit et les deux autres larrons à 100%, il sera effectivement très difficile d'empêcher les Nets de faire mieux que la saison dernière...

Star, sixième homme, banquier, cuistot : James Harden peut tout faire aux Nets

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest