Comment les Nets peuvent faire venir James Harden

Comment les Nets peuvent faire venir James Harden

James Harden serait partant pour aller rejoindre Kevin Durant et Kyrie Irving à Brooklyn mais les Nets vont devoir payer le prix fort.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse

La NBA tient peut-être son nouveau « Big Three. » Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden pourraient être réunis sous les couleurs des Brooklyn Nets. Trois superstars. Deux champions. Deux MVP. Tous à New York. Les services marketing de la ligue et de la franchise en salivent déjà.

Mais rien n’est fait. Pour l’instant, ça reste un bruit de couloir même si le simple fait qu’il soit évoqué par Adrian Wojnarowski donne du poids, beaucoup de poids, à cette rumeur. Harden serait en tout cas intéressé à l’idée de rejoindre ses amis KD et Kyrie aux Nets.

James Harden serait partant pour rejoindre KD et Kyrie à Brooklyn !

Les deals impliquant les meilleurs joueurs du championnat ne sont jamais faciles à mettre en place. Parce que là, dans le cas de l’arrière des Houston Rockets, ce sont 41 millions (son salaire annuel en 2021) qu’il faut déplacer d’une organisation à l’autre. Deux franchises qui sont déjà au-dessus du Cap et qui vont donc devoir respecter un équilibre financier pour boucler le transfert.

Pour faire simple : les dirigeants de Brooklyn vont devoir se séparer de trois, et même plus probablement quatre joueurs pour éventuellement mettre la main sur James Harden. Des joueurs avec des contrats autour ou au-dessus des 10 millions de dollars. Tout en contentant les Texans, qui se séparent tout de même de l’un des cinq ou six basketteurs les plus talentueux de la planète.

Si Houston venait effectivement à se séparer de son « franchise player » (et de Russell Westbrook), ce serait probablement pour entamer une phase de reconstruction, ou de transition vers une reconstruction. Il faut donc inclure dans le package au moins un élément susceptible de croire à un avenir meilleur du côté des Rockets.

Caris LeVert en pièce centrale du trade de James Harden

Caris LeVert Nets NBA Shaq

Les Nets ont la chance de compter dans leurs rangs un certain Caris LeVert. L’arrière de 26 ans est un joueur très intéressant, qui sort tout juste de quatre matches de playoffs à 20 points, 6 rebonds et presque 10 passes. Sur la saison, il pointait à 22-5-5 une fois ses statistiques ramenées sur 36 minutes.

Il ne deviendra peut-être pas une « superstar » dans cette ligue mais LeVert dispose encore d’une marge de progression. Son association avec Irving et Durant sème le doute. Alors en cas d’arrivée d’Harden, il semble évident que le jeune arrière fera le chemin inverse. La pièce centrale de l’offre. Surtout qu’il est sous contrat jusqu’en 2023, une assurance pour Houston, pour 16 millions de dollars. Une somme plus que correcte pour un joueur à même de s’affirmer comme une première option en attaque.

Les Rockets demanderont sans doute aussi Jarrett Allen. C’est l’autre jeune au potentiel intrigant des Nets. Un Rudy Gobert – simple élément de comparaison – US de 22 ans qui rapportait déjà 11 points et presque 10 rebonds pour sa troisième saison NBA. Son départ laisserait la place à DeAndre Jordan dans le cinq majeur de BK. Le vétéran est moins productif et bien mieux payé (10 millions contre 3) mais il est plus expérimenté et surtout il s’entend très bien avec les stars de l’équipe.

Un nouveau cinq majeur aux Rockets

Ça fait déjà deux joueurs pour 18 millions. Il faut encore trouver 23 millions. Taurean Prince, 26 ans et 12 millions, peut rentrer dans le deal. C’est un « 3 and D » lui aussi assez jeune qui culminait à 12 points et 6 rebonds en 2020. Enfin, pour compléter, Spencer Dinwiddie et ses 11 millions. Le meilleur joueur des Nets l’an dernier. C’est une perte importante mais nécessaire, surtout qu’il n’aurait plus la même utilité en cas d’arrivée d’Harden.

Avec Dinwiddie, LeVert, Prince et Allen, les Rockets récupéreraient presque un nouveau cinq majeur. Sans compter sur les assets qu’ils iront chercher dans le cadre du transfert de Russell Westbrook. Ils peuvent sans doute demander au moins un pick à Brooklyn. Ça donne une bonne base pour repartir, même s’il manque sans doute un vrai « cornerstone », un pilier sur lequel bâtir l’équipe de demain (sauf développement énorme de LeVert).

Les Nets perdraient quatre joueurs de leur rotation, dont trois très importants. Mais pour Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden, ça peut valoir le coup… même si ça nous semble quand même très risqué. Derrière, il faudrait compléter l’effectif à petit prix. Avec DeAndre Jordan, Timothé Luwawu-Cabarrot, Nicolas Claxton, Dzanan Musa et Rodion Kurucs encore en place.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest