James Harden a changé, mais il reste un extraterrestre du scoring

James Harden vient d'entrer dans un club très fermé de scoreurs de légende. Le tout pendant une saison où il n'a jamais été aussi altruiste.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
James Harden a changé, mais il reste un extraterrestre du scoring

Depuis que James Harden a rejoint les Brooklyn Nets, il ne se passe pas un match sans que l'on ne trouve ses performances magnifiques. Loin du soliste forcené et pas forcément très positif dans son leadership, ni dans sa manière de jouer, Harden est un patron dont le niveau et l'altruisme se rapprochent sérieusement de ce que l'on attend d'un MVP. C'était loin d'être gagné en arrivant à Brooklyn, où deux stars occupaient déjà la scène. Sans Kyrie Irving, ni Kevin Durant, le barbu a encore livré une masterclass la nuit dernière contre Indiana.

Avec 40 points, 15 passes et 10 rebonds, James Harden a de nouveau proposé un numéro à mi-chemin entre le chef d'orchestre et le soliste, avec un dosage absolument parfait. Les prises à deux constantes effectuées par les Pacers ne l'ont pas freiné et Harden s'est adapté à la situation pour peser et être décisif dans le 4e quart-temps. Cette performance est tout sauf anodine. Au milieu de cette saison où il brille surtout par son altruisme, son match est venu le placer dans des sphères incroyablement élevées dans la galaxie des meilleurs scoreurs de l'histoire de la NBA.

CQFR : Harden fabuleux, Doncic sèche les Clippers, Morant tue Miami

Face à Indiana, James Harden est devenu le 4e joueur de l'histoire de la NBA à compter au moins 100 matches à 40 points en carrière. Le nom des autres membres du club n'est pas anodin non plus : Wilt Chamberlain, Michael Jordan et Kobe Bryant... Trois monstres sacrés qui ont tous explosé des records en la matière et resteront à jamais dans l'inconscient collectif comme des attaquants de légende.

Si on pousse jusqu'aux performances à 50 points, ce que Harden n'a pas encore eu besoin de faire avec Brooklyn grâce à la présence de Kyrie Irving et, bien que trop rarement pour le moment, de Kevin Durant, le "Bearded One est là aussi dans la discussion. L'arrière des Nets est quatrième au classement du nombre de matches à 50 pions, derrière les trois mêmes gaillards, Wilt (118), MJ (31) et Kobe (25). James Harden et ses 23 matches à 50 points devance des types comme Elgin Baylor, Rick Barru, Damian Lillard, LeBron James, Allen Iverson ou Kareem Abdul-Jabbar, qui complètent le top 10.

Cette saison, James Harden tourne à 25.5 points, 11.5 passes et 8.2 rebonds de moyenne à 48.6% d'adresse et 38% à 3 points. Si Brooklyn continue de grimper les échelons au général, il sera difficile de lui nier l'ambition d'une deuxième couronne de MVP...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest
Oops! There was a problem.

Oops! There was a problem.

An unexpected error has occurred. Please, try again later by refreshing this page.

Server error
--
If the error persists, please contact the webmaster.