Kyrie Irving, les Nets ont un nouveau guide

Kyrie Irving, les Nets ont un nouveau guide

En l'absence de Kevin Durant, Kyrie Irving prend ses responsabilités et entraîne les Brooklyn Nets dans son sillage.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Depuis le 9 janvier, Kevin Durant se trouve à l'infirmerie en raison d'une blessure au genou. Avant la nuit dernière, les Brooklyn Nets restaient sur 4 défaites consécutives... depuis le 9 janvier. Mais un homme a décidé de prendre les choses en mains : Kyrie Irving.

En l'absence du grand patron, le meneur a assumé ses responsabilités. Pour porter son équipe sur ses épaules, l'ex-joueur des Cleveland Cavaliers a livré un véritable récital pour venir à bout du Utah Jazz (117-106).

Une performance impressionnante, mais qui symbolise surtout le renouveau du natif de Melbourne à Brooklyn. Loin des polémiques, Irving reste un formidable joueur de basket. Et il a réussi à faire l'unanimité au sein du vestiaire des Nets.

Kyrie Irving déborde de confiance

Car il faut le rappeler : Irving revient tout de même de loin. Sans même parler de ses histoires extra-sportives, il ne faut pas oublier son intersaison animée. Face au refus des Nets de le prolonger sur le long terme, il a fait l'objet de nombreuses rumeurs... avant de simplement activer sa "player option" pour cette saison.

Un pari clairement payant. Car en se concentrant ces dernières semaines sur le basket, il reste l'un des meilleurs joueurs de la NBA. Et il se murmure déjà que Brooklyn, avec un deal pour deux ans, souhaite le prolonger.

Il faut dire que sportivement, Irving en impose. Auteur de 48 points cette nuit (record personnel cette saison), il a réalisé un show en inscrivant 21 points dans le dernier quart-temps. A 18/29 aux tirs, il a dégoûté le Jazz en dégageant une énorme confiance en lui.

Une impression qui s'est d'ailleurs confirmée quand un journaliste lui a expliqué qu'il était irréaliste d'attendre 50 points de sa part tous les soirs en l'absence de KD.

"Je ne pense pas que ce soit une attente irréaliste, a immédiatement coupé Irving. Chaque soir, j'essaie de me mettre dans cette position, de me retrouver dans cette zone. Plus particulièrement dans le quatrième quart-temps, quand c’est le moment de gagner.

Mais en réalité, je crois que la façon dont nous avons commencé le match a fait la différence. Puis ensuite la façon dont nous avons terminé. J’ai senti que nous avons grandi en tant qu’équipe."

Un renouveau qui repose aussi sur sa nouvelle relation avec le coach Jacque Vaughn. Alors que Steve Nash n'avait plus les faveurs de KD et d'Irving, le meneur se sent plus libre sous les ordres de Vaughn.

"Je ressens la confiance de Jacque pour faire mes actions en fin de match. Il vient me voir, nous échangeons et je pense que nous pu développer un dialogue, qui se développe de match en match. Donc ça me donne beaucoup de confiance dans le quatrième quart-temps pour être en mesure de jouer de cette manière.

Et mes coéquipiers comptent aussi sur moi. Quand j’ai le ballon entre les mains, j’ai juste envie de réussir un bon tir, de faire le mieux pour notre équipe", a résumé Kyrie Irving.

Et effectivement, même dans un rôle de soliste merveilleux, Irving parvient à entraîner le collectif des Nets dans son sillage.

Kyrie Irving, la tendance se confirme pour son futur

Un leader accepté

Il ne faut pas tourner autour du pot : la personnalité de Kyrie Irving peut parfois représenter un gros problème en interne. Et c'est quasiment un euphémisme de le présenter comme ça. On le sait, James Harden par exemple avait sérieusement du mal avec les facéties de son partenaire l'an dernier.

Et forcément, l'ambiance à Brooklyn en a été impactée. Nic Claxton l'a d'ailleurs avoué récemment en parlant d'un "environnement toxique". Sauf que cette année, malgré encore une fois une polémique extra-sportive, Irving a réussi à trouver sa place dans le groupe.

Co-leader irréprochable avec Durant ces dernières semaines, il a encore pris du gallon en l'absence de son coéquipier. Sans douter de lui, les autres joueurs des Nets le suivent quasiment aveuglément.

"Ce soir et aussi jeudi, j’ai pris le temps de l’observer sur le terrain, de le regarder. J’avais l’impression qu’il se trouvait dans un autre monde. Il est totalement concentré. Dans un autre type de zone. Et il met des gros tirs, encore et encore.

On le regarde, sans prendre ça pour acquis, et on profite d’avoir un gars qui peut créer son propre tir à trois points", a admiré Claxton.

"C’est ce qu’il fait. Il l’a fait toute l’année. En ce moment, il mène l’équipe et nous suivons son exemple. Nous lui faisons confiance, il nous fait confiance, donc le voir comme ça, c’est toujours spécial", a apprécié Royce O'Neal.

Avec la confiance de son coach et de ses partenaires, Kyrie Irving évolue dans des conditions idéales. Et il peut exprimer, librement, son talent sur le parquet. Une liberté qui lui permet d'être lui-même. Mais aussi de se sentir totalement investi dans le projet.

"Il y a toujours des hauts et des bas, mais nous devons juste rester équilibrés et cohérents. Et cela commence par moi, qui me présente tous les jours en montrant l’exemple. Je dois risquer mon corps et faire tout ce qu’il faut pour gagner", a-t-il résumé.

Et franchement, quel kif de voir un Kyrie Irving uniquement centré sur le basket !

Kevin Durant détaille l’approche très intéressante de Kyrie Irving

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest