L’affiche : Boston vs Cleveland

Dimanche soir à 21 heures sur BeIN Sports, Les Cavaliers et les Celtics s'affronteront pour la deuxième fois en deux jours. Cette fois, au TD Garden.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Voilà une rencontre que les fans des Boston Celtics ne rateraient pour aucune occasion ce dimanche. Car non seulement les spectateurs du TD Garden auront la chance de voir les coéquipiers de LeBron James à l’œuvre, mais ils assisteront à une rencontre cruciale pour l'avenir de leur favori. Un remake du match d'avant-hier, qui a vu les C's mettre fin à la série d'invincibilité de 18 victoires consécutives à domicile des Cavs. Répéter une victoire face à la deuxième meilleure équipe de l'Est augmenterait grandement les chances des hommes de Brad Stevens de participer aux playoffs. Voire tout simplement d'être qualifié dès ce soir si Indiana perd face au Oklahoma City Thunder. Et peut-être de retrouver pour la prochaine phase de la compétition, s'ils restent 7è à l'Est... Cleveland.

Une affiche, quel enjeu ?

David Blatt abordera cette rencontre l'esprit tranquille. Les Cleveland Cavaliers ont verrouillé le 2e spot pour les playoffs et ont été sacrés champions de leur division. A l'heure de faire les comptes de la saison régulière, le coach des Cavs le sait : la machine de l'Ohio s'est lentement mise en route, mais tourne depuis à plein régime. Côté Boston, l'enjeu est tout autre. Et pour cause : si les C's sont actuellement 7e à l'Est, Boston comme Brooklyn ne sont qu'à un match d'Indiana, qui rencontre ce soir OKC. Par contre Miami, qui s'est incliné face à Toronto hier, s'éloigne. Et est désormais à deux matches et demi derrière. Il est en tout cas impossible de lâcher du lest à seulement trois matches de la fin et alors que rien n'est acquis. Surtout que les Celtics devront ensuite affronter Toronto puis Milwaukee pour se qualifier définitivement en playoffs.

Les forces en présence

LeBron James sera-t-il présent sur le parquet du TD Garden ? La star des Cavs a récemment expliqué vouloir prendre un peu de repos avant les playoffs. Une habitude du King depuis ses années floridiennes. Si celui-ci a bien joué le premier match face à Boston, il pourrait rester au repos ce soir. L'objectif qu'il avait fixé à ses joueurs, la 2e place, étant atteint, David Blatt pourrait également ménager les deux autres membres de son Big Three, Kyrie Irving, qui a manqué la première confrontation entre les deux équipes à cause d'une douleur à la hanche, et Kevin Love. Lors de la première confrontation entre les deux équipes, il avait décidé de les laisser au repos lors du quatrième quart-temps. Chez les Celtics, Isaiah Thomas est en feu. L'ancien meneur des Suns a planté son record en saison face aux Pistons (34 pts) dans un match qui a permis à Boston d'éliminer un concurrent de la course aux playoffs. Mais également 17 pts face aux Cavs. Marcus Smart n'est pas non plus en méforme puisqu'il vient de s'offrir les Raptors au buzzer. Et de mener son équipe au scoring face à Cleveland (19 pts).

Le match que l'on veut voir

Un duel acharné entre les deux meneurs, Isaiah Thomas et Kyrie Irving. Le TD Garden en feu pour sublimer le premier, se rappelant des dernières heures de gloire de 2008. Des Cavs jouant le jeu, et souhaitant faire de cette rencontre une parfaite préparation pour la suite. Voir les seconds couteaux de David Blatt, Matthew Dellavedova, Kendrick Perkins, Iman Shumpert, J. R. Smith et Tristan Thompson lutter face à des C's se livrant corps et âme pour survivre dans la compétition et faire vibrer une enceinte mythique.

Le match que l'on ne veut pas voir

Le Big Three des Cavs sur un transat pendant que le reste de l'équipe fait de la configuration. Surtout pour Brooklyn, Miami et Indiana, qui enrageront d'avoir vu les C's s'imposer avec tant de facilité. Mais Boston aura eu, a contrario de ces équipes, le mérite d'avoir pris les devants plus tôt. Les habituelles frustrations de fin de saison, en somme.

L'avis de Nostradamus

« Kyrie Irving montrera à Isaiah Thomas qui est le patron avant d'être benché à la mi-temps. Sous l'impulsion de la causerie de Brad Stevens, de l'ambiance du TD Garden et de l'envie ne pas être trop tôt en vacances, Boston renverse la situation en seconde période. Après avoir aligné ses habituels titulaires pour préparer une éventuelle série face à son adversaire du soir, David Blatt avertit ses back-up : c'est le moment où jamais pour prendre du galon. Lesquels sombrent face à des Bostoniens possédés et survoltés. »  

Votre pronostic

[poll id="467"]
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest