Comment Melo, Wade, LeBron et Paul peuvent jouer dans la même équipe

LeBron James rêve d'une association avec Chris Paul, Dwyane Wade et Carmelo Anthony ? Nous en avons fait une réalité... parallèle.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Comment Melo, Wade, LeBron et Paul peuvent jouer dans la même équipe
LeBron James a trouvé une nouvelle façon de donner des sueurs glacées aux dirigeants et aux supporteurs des Cleveland Cavaliers, de faire grincer des dents ses plus fidèles détracteurs et de faire rêver les fans des associations entre supra-méga-giga-superstars. Dans le très bon papier du Bleacher Report sur sa relation avec Carmelo Anthony, le King d'Akron a confié notamment qu'il se sentait prêt à, un jour, accepter une baisse de salaire pour jouer avec ses amis - ses vrais amis - que sont donc Melo mais aussi Dwyane Wade et Chris Paul. Simple fantasme ou réelle possibilité ? Nous avons essayé de mettre en place certains scénarios potentiels afin d'associer les quatre All-Stars au sein d'une même équipe. Pour rappel, le contrat de Wade expire cet été. Celui de James court jusqu'en 2017 mais il a la possibilité de tester le marché en juillet prochain. Celui de Paul jusqu'en 2018 mais il peut lui aussi y mettre un terme un an plus tôt. Melo est lié aux New York Knicks jusqu'en 2019 mais il dispose d'une option lui permettant de se libérer en 2018.

Tous à Los Angeles en 2016 ?

[caption id="attachment_269551" align="alignleft" width="318"] Chris Paul ferait moins la tronche s'il jouait avec Melo, LeBron et Wade aux Clippers.[/caption] Lorsque les médias US détaillent la relation particulière entre les quatre superstars, ils notent la façon dont ils passent leurs vacances ensemble, s'appellent et s'envoient des SMS fréquemment... tout en rappelant qu'ils ont chacun fait construire une maison à Los Angeles. Une pratique courante en NBA. La cité des anges accueillent bon nombre de basketteurs professionnels pendant l'été sans même que les joueurs en question évoluent pour l'une des deux franchises de la ville ou soient originaires du coin. Le climat et l'ambiance glamour de L.A. sont deux ingrédients qui suffisent à attirer les stars. Mais la piste menant en Californie, et plus précisément aux Clippers, est l'une des plus crédibles - si l'une d'entre elles est seulement crédible - lorsqu'il s'agit d'évoquer une association entre LeBron James, Carmelo Anthony, Dwyane Wade et Chris Paul. [superquote pos="d"]Une association possible dès cet été ! [/superquote]CP3 est sous contrat et il est difficile à transférer. Wade et James ont la possibilité de signer où bon leur semble cet été. Sont-ils vraiment prêts à accepter une baisse de salaire à l'heure où le Salary Cap va exploser et dépasser les 90 millions de dollars ? Il faudrait plus qu'une "paycut" pour que les deux hommes portent les couleurs des Clippers mais aussi quelques transferts de joueurs importants - J.J. Redick, Jamal Crawford - pour laisser la place nécessaire sous le Cap. Quant à Melo, seul un transfert peut le rameuter avec ses trois compères. Let's go : Blake Griffin et un autre joueur contre Anthony. Griffin est un excellent passeur susceptible de briller dans le triangle. Il formerait avec Kristaps Porzingis une raquette intéressante. Surtout, il serait associer à un pivot à la fois capable d'étirer le jeu et de protéger le cercle. LET'S DO THIS ! Pour compléter l'effectif, les Clippers engageraient surtout des joueurs au minimum vétéran. Mais on suppose que l'idée de jouer avec James, Melo, Wade et Paul séduiraient tous ceux qui courent après une bague. A noter que DeAndre Jordan peut aussi être transféré pour alléger la masse salariale ou refaçonner un peu l'effectif. Voilà qui nous promet des superbes duels avec les Golden State Warriors et les San Antonio Spurs.

Tous à Miami en 2017 ?

[caption id="attachment_156745" align="alignleft" width="318"] A quand un retour de LeBron dans sa deuxième maison ?[/caption] Le Cap va fortement augmenter en 2016 mais il devrait encore franchir un... cap, justement, en 2017 et plafonner autour des 100 millions de dollars et plus en 2017. C'est la raison pour laquelle les spécialistes pensent que LeBron James - mais aussi Kevin Durant - vont opter pour un contrat d'un an cet été. Dwyane Wade pourrait en faire de même. Ou alors il peut décider de s'engager sur le long terme avec Miami. Peu importe, cela n'a que peu d'importance dans cette théorie. James et Paul peuvent tous les deux tester le marché en 2017. L'occasion de rejoindre 'Flash' à South Beach, ce qui serait un second homecoming pour le King. Reste encore le problème de Carmelo. L'avantage, c'est que les Knicks sont de toute façon en reconstruction et que la présence d'Anthony semble être un frein évident au processus engagé dans la grosse pomme. Si le Heat proposait Hassan Whiteside - resigné pour l'occasion un an avant - ou Chris Bosh et des picks ? Les quatre compères seraient réunis, cette fois-ci en Floride.

Quel plan pour l'été 2018 ?

Ou alors, les quatre fantastiques peuvent attendre sagement l'été 2018 lorsque James, Wade, Anthony et Paul auront respectivement 33, 36, 34 et 33 ans. Sans être des grands-pères, ils entameront ou continueront leur déclin progressif tout en restant compétitif, surtout si associés ensembles. Tous libres, ils auront aussi la possibilité de choisir leur équipe à ce moment-là. De décider si oui ou non ils sont prêts à jouer ensemble et à quel prix. Une telle association serait sans doute mal perçue par une partie des fans et leur image de marque pourrait en prendre un coup. Mais l'amitié compte plus que ça, non ?  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest