Les 30 joueurs qui peuvent exploser en NBA cette saison

Les 30 joueurs qui peuvent exploser en NBA cette saison

La NBA ouvre ses portes dans un mois et chaque équipe a un joueur prêt à prendre feu et à passer un gros cap.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Préc.1 / 6Suiv.

A un peu plus d'un mois du début de la saison NBA 2021-2022, on a voulu se demander quels joueurs pouvaient potentiellement passer un gros cap ou se révéler cette année dans chacune des 30 équipes de la ligue. On a donc choisi un joueur par équipe dont la mission sera de monter en régime pour devenir un facteur déterminant de sa team.

Atlanta Hawks : DeAndre Hunter

Il faut se dire que les Hawks ont atteint la finale de la Conférence Est en étant privés de leur jeune ailier pendant quasiment 50 matches, puis pendant toute la campagne de playoffs en dehors du 1er tour contre New York. Avant d'être sur le flanc, l'ancien joueur de Virginia avait montré de belles disposition dans un registre de 3 and D et on sentait qu'il ne lui manquait que de la continuité pour être une pièce-maîtresse de l'équipe.

Au final, Atlanta a fait mieux que survivre sans lui. Mais maintenant que les Hawks ne peuvent plus bénéficier de l'effet de surprise et que Trae Young va être traqué par toutes les équipes de la ligue, toute montée en puissance sera bonne à prendre. Hunter a en lui cet ADN de two-way player qui peut vite lui faire changer de galaxie.

Boston : Robert Williams III

"Time Lord", comme il est surnommé à Boston depuis son arrivée à cause de ses petits problèmes de ponctualité, n'a que 13 titularisations en NBA à son actif et commence seulement à faire son trou chez les Celtics. Visiblement, la confiance est de mise autour du jeune intérieur, dont le temps de jeu sera probablement celui d'un titulaire et que l'on pourrait même retrouver dans le cinq.

Williams n'a pas le côté moderne des intérieurs qui shootent, mais son intensité, sa défense et son efficacité près du cercle ont convaincu Brad Stevens de lui faire signer un nouveau contrat. Si les choses se passent bien sous les ordres d'Ime Udoka, le garçon peut très bien prétendre à des choses comme une place dans un cinq défensif ou un changement de statut en NBA.

Brooklyn : Bruce Brown

Au milieu de la constellation de stars qu'a essayé d'assembler Sean Marks ces derniers mois, on trouve le vrai bon coup de l'intersaison 2020 : Bruce Brown. Les Nets ont braqué les Pistons en le récupérant contre un Snickers et un pin's, pour en faire un joueur très important du groupe. Titulaire 37 fois la saison dernière, Brown est une véritable caution défensive pour limiter les errements de Kyrie Irving et James Harden dans ce secteur. Il est aussi capable de prendre les choses en main au scoring s'il le faut (29 points en février contre Sacramento). Un couteau-suisse que l'on imagine bien devenir absolument essentiel cette saison.

Charlotte : Miles Bridges

Des tomars de l'espace, mais pas que. Miles Bridges est un joueur all-around dont l'importance va aller en grandissant cette saison, alors que les Hornets voudront absolument éviter la désillusion de l'année dernière lors du play-in tournament. Dans une relative discrétion, Bridges a claqué une saison en 50-40-86, à quelques points d'adresse sur la ligne d'une entrée dans le club mythique.

On voit bien l'ancien ailier de Michigan State franchir un palier et augmenter sa production de manière significative, sans se départir du sens du spectacle qui lui a permis de squatter le top 10 la saison passée.

Chicago : Patrick Williams

Williams a fait moins de bruit que LaMelo Ball et Anthony Edwards, mais sa saison rookie avec les Bulls a été très intéressante. Titulaire toute la saison, il a pu prendre de la bouteille au poste 4 et voir ce qui se faisait de mieux dans la ligue. Patrick Williams avait déjà un impact positif des deux terrains et il est très possible que Billy Donovan attende de lui qu'il se transforme en véritable troisième option offensive derrière les deux Al-Stars que sont Zach LaVine et Nikola Vucevic.

Pour un joueur qui tournait à moins de 10 points de moyenne, le saut peut paraître un peu grand, mais il est loin d'être impossible.

Lire la suite
Préc.1 / 6Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest