Draft NBA 2019 : Notre toute dernière Mock

Draft NBA 2019 : Notre toute dernière Mock

La Draft NBA 2019 c'est déjà jeudi. A quelques heures de l'événement, on vous propose une update de notre Mock sur le premier tour.

6- Darius Garland (Phoenix Suns) - PG - Vanderbilt (=)

La cote de Garland est en train de grimper dans cette Draft. Il est même annoncé sur le 3e pick avec New York par certains insiders. Néanmoins, on va opter pour la prudence de notre côté. Phoenix nous paraît être l'équipe qui doit et va miser sur le meneur de Vanderbilt, fauché par une blessure après 5 matches en NCAA. Paradoxalement, son profil le place dans la catégorie des joueurs potentiellement NBA ready, avec une palette taillée pour la NBA d'aujourd'hui en termes de maniement du ballon et de shoot. L'expérience Devin Booker au poste 1 ne nous a pas convaincus et Garland, s'il est apte physiquement, devrait pouvoir prendre la relève efficacement pour libérer le pétard ambulant des Suns de cette responsabilité.

7- DeAndre Hunter (Chicago Bulls) - F - Virginia (=)

Les Bulls manquent d'un "3 and D" et ont besoin de joueurs fiables pour ne plus végéter aussi bas au classement. Progresser en termes de bilan est important et drafter un élément expérimenté en NCAA et a priori fiable semble être le meilleur choix. Hunter est un excellent défenseur, très physique, capable aussi de sanctionner au large. Il a développé une certaine culture de la gagne à Virginia et ça ne peut décemment pas faire de mal à Chicago.

8- Jaxson Hayes (Atlanta Hawks) - C - Texas (=)

Là aussi, ce pick de Draft semble prêt à bouger dans un trade. Il se dit qu'Atlanta rêve de combiner les picks 8 et 10 pour grimper et intégrer le top 4 ou 5. Partons à nouveau du principe que, puisque rien n'est entériné, Travis Schenk va conserver le joueur drafté. L'ancien membre des Warriors raisonnera sans doute de cette manière : l'absence d'un vrai poste 5 est un frein à leur progression et adjoindre un intérieur talentueux à John Collins sera une plus-value. Jaxson Hayes, qui nous semble être le meilleur pivot pur de la cuvée avec son registre de rim-runner, pourrait avoir leurs faveurs.

9- Coby White (Washington Wizards) - PG - North Carolina (=)

S'il y a eu des rumeurs autour de Bradley Beal, le All-Star devrait rester dans la capitale fédérale. John Wall, en revanche, sera absent pendant une bonne partie de la saison. Les Wizards seraient bien inspirés de porter leur choix sur un meneur, la plupart des plus gros potentiels tous postes confondus étant déjà probablement partis à ce stade. Coby White, l'accélérateur de particules de North Carolina, peut faire son trou en apportant son volume à 3 points, son énergie et son potentiel défensif. Il est possible que Wall soit tradé rapidement une fois qu'il sera remis sur pied. White peut être l'avenir de la franchise à ce poste.

10- Sekou Doumbouya (Atlanta Hawks) - SF/PF - Limoges (=)

Comme évoqué plus haut, le package 8-10 pourrait très bien partir loin d'Atlanta dans cette Draft. Si toutefois ce pick 10 est conservé, on pourrait avoir droit à une montée sur scène de Sekou Doumbouya. Les Hawks n'ont pas ce profil de poste 3-4 athlétique dans leur jeune et intéressant roster. Le fait que Sekou ait un shoot à 3 points en développement est forcément intéressant pour ces Hawks qui aspirent à épouser la trajectoire des Warriors en termes de style de jeu. Si Sekou venait à atterrir à Atlanta, ce serait plutôt une bonne nouvelle pour lui. La construction de l'équipe va dans le bon sens, les premiers pas de Lloyd Pierce au coaching sont bons et Trae Young est un jeune leader tout à fait adapté pour entraîner du beau monde dans son sillage.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest