Le jour où Nick Young a failli être tué par un dauphin

Nick Young a beau être arrivé en retard à l'avant-match des Lakers face aux Nuggets, il a pris le temps de raconter aux journalistes le moment où un dauphin l'a pris pour cible avant de rejoindre les vestiaires.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Le jour où Nick Young a failli être tué par un dauphin

C'est sa petite amie, la rappeuse Iggy Azalea, qui a vendu la mèche sur Twitter : « Nick a peur des dauphins ». Une curieuse nouvelle, sur laquelle le joueur des Lakers s'est expliqué. Et ce avant la rencontre entre Denver et Los Angeles, alors qu'il était déjà en retard. Vêtu d'un sweat où figurait l'inscription « ROMANTIC », en référence à la St-Valentin, l'événement censé booster les performances de « Swaggy-P », Nick Young nous faisait part d'un curieux événement qui s'est déroulé à Cabo San Lucas, au Mexique, le mettant aux prises avec un dauphin :

« C'était mon tour de monter sur le dauphin. Pour une raison quelconque, il n'a fait que de me pousser vers le fond. Il essayait de me noyer. Mais je l'ai vu arriver donc je suis sorti de l'eau, j'ai retiré mon gilet de sauvetage et mes chaussures d'eau et je suis resté dehors » a expliqué Nick Young, qui a donc pris les mesures nécessaires pour faire face à l'animal.

Toute ressemblance avec la manière dont Nick Young a boudé après avoir été benché par son coach ne serait que pure et fortuite coïncidence.

[html]

[/html]

[html] [/html]

« Il me poussait vers le fond. Il essayait de me tuer. Je pense qu'il essayait de récupérer Iggy. Il était tout gentil avec elle, il l'embrassait. Il voulait me voler ma femme » a ensuite enchaîné « Swaggy-P ».

Puis l'explication du joueur des Lakers a été interrompue par son coach, Byron Scott. Et les deux hommes se sont livrés à une petite dispute devant les médias :

Byron Scott : « Tu aimes recevoir des amendes, non ? »

Nick Young : « Qui ?

Byron Scott : « Quelle heure est-il ? »

Nick Young : « Allez mec, c'est mon horaire habituel, mon pote »

Byron Scott : « Quelle heure est-il ? »

Nick Young : « J'arrive tous les jours à 6 heures et quart ! »

Byron Scott : « C'est 6 heures ! »

Nick Young (aux journalistes) : « Je ne veux plus rien dire d'autre »

Une minute trente après, Nick Young arrêtait de discuter avec les médias présents au Staples Center. Comme on pouvait s'y attendre, le phénomène Swaggy-P a reçu une amende à l'issue de ce petit épisode, à hauteur de 1500 à 2000 dollars. Une énième infligée au joueur par sa franchise.

Pour la première fois depuis deux ans, Nick Young a terminé la première mi-temps sans scorer le moindre point en huit minutes de jeu. Il terminera finalement la rencontre avec douze points. Bizarrement, il a ensuite quitté l'enceinte des Angelinos sans dire un mot aux journalistes.

« C'est comme si il ne voulait pas être ici », a expliqué son coach, qui a rajouté que son attitude lui indiquait qu'il ne voulait pas jouer.
L'épisode du dauphin pourrait donc être révélatrice du divorce qui s'annonce entre la franchise et son joueur. Via ESPN
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest