Pour devenir une superstar, Nikola Jokic a dû terrasser… le coca

Nikola Jokic n'a pas toujours eu une hygiène alimentaire exemplaire. Il y a quelques années, il a consenti à un gros sacrifice.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com
Pour devenir une superstar, Nikola Jokic a dû terrasser… le coca

Dans quelques semaines, Nikola Jokic sera peut-être élu MVP de la saison pour la première fois de sa carrière. Il y a 6 ans, lorsqu'il prenait l'avion pour la première fois pour venir à Denver et débuter sa carrière avec les Nuggets, un an après sa Draft au 2e tour, personne n'aurait imaginé le retrouver au sommet de la pyramide NBA en 2021.

Son génie était déjà là. Son hygiène de vie et son éthique de travail un peu moins. Physiquement, Jokic a connu des hauts et des bas, notamment en termes de poids. Depuis deux ans, le Serbe connaît mieux son corps et sait davantage gérer la répétition des efforts au plus haut niveau. Son alimentation, aussi.

MVP Race-Vol.4 : Curry, Jokic, Embiid... qui sortira vainqueur du sprint final ?

Dans un article d'ESPN, Nikola Jokic avait un jour révélé les deux pires habitudes alimentaires qu'il avait abandonnées pour pouvoir évoluer dans l'élite du basket mondial.

Le jour où le Joker a embarqué pour Denver est aussi celui où il a bu sa dernière cannette de coca-cola. Avant ça, l'intérieur en buvait pas moins de... 3 litres par jour. Autre sacrifice : les glaces, que Nikola Jokic considérait comme "sa Kryptonite".

"Je pense que ça a simplement été mental. Je me suis dit : Ne laisse pas le coca être plus fort que toi".

Jokic a réussi sa mission, est devenu All-Star, puis candidat plus que légitime au titre de MVP. Avant de mener Denver jusqu'au titre NBA et de fêter ça avec un petit combo glace-coca ?

Nikola Jokic : Un contre décisif, une faute de boucher ou les deux ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest