« Horrible et soft » : les Nuggets ont pris une claque puis un coup de pression

Largement battus par les Trail Blazers hier soir, les Nuggets se sont fait remonter les bretelles par leur coach Mike Malone.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
« Horrible et soft » : les Nuggets ont pris une claque puis un coup de pression

Les Denver Nuggets avaient l’occasion de prendre le large lors de leur série contre les Portland Trail Blazers. La mission est un échec. Nikola Jokic et ses camarades ont pris une raclée : une défaite 95 à 115. Et encore, l’écart est presque flatteur puisque la franchie du Colorado a limité la casse quand tout était déjà plié.

Sale soirée pour les Nuggets donc. Et notamment pour les titulaires. Ils ont été dominés de la tête et des épaules par leurs homologues des Blazers. 49-26 en faveur du cinq de Portland, avec seulement 30% de réussite pour celui de Denver. Défense poreuse, attaque peu inspirée et en berne… rien n’allait dans le bon sens. Une domination totale pour l’équipe de l’Oregon alors que Damian Lillard n’a rentré qu’un seul tir en 31 minutes !

« Nos starters ont été horribles. On a des gars qui donnaient l’impression d’avoir peur, d’autres qui étaient softs… On va devoir être bien meilleurs à la maison [lors du Game 5]. Il faut comprendre qu’il y a urgence. Peut-être que ça va réveiller notre cinq majeur », pestait Mike Malone, coach en colère.

« Si on m’avait dit que Lillard ferait 1 sur 10 aux tirs mais que l’on se ferait écraser, j’aurais eu du mal à y croire. »

Dans le camp des Nuggets, seuls deux joueurs du cinq ont passé les 10 points : Jokic (16) et Facundo Campazzo (12). Mais tous les titulaires affichaient des différentiels catastrophiques allant de -17 à -30. Il n’y avait donc vraiment pas photo entre les deux formations sur cette rencontre.

CQFR : Embiid ratatine les Wizards, Giannis et les Bucks attendent Brooklyn

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest