Patrick Beverley craque et pousse Chris Paul : une expulsion moche, bête et méchante

Les fusibles de Patrick Beverley ont sauté et le meneur des Clippers s’est fait éjecter après avoir poussé Chris Paul dans le dos.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / FIGHT
Patrick Beverley craque et pousse Chris Paul : une expulsion moche, bête et méchante

Patrick Beverley pouvait-il quitter la scène des playoffs autrement que sur une bêtise ? Plutôt bon dans l’ensemble sur cette campagne, et même encore hier soir, le chien de garde des Los Angeles Clippers a gâché sa prestation globale en étant l’auteur d’un vilain geste sur Chris Paul. Il l’a balancé au sol en le poussant dans le dos, donc par derrière, alors que ce dernier rejoignait son banc après un temps mort.

CP3 l’a sûrement provoqué, ça, ça ne fait aucun doute. Le vétéran des Phoenix Suns reste une peste sur un parquet. Constamment en train de parler, de se plaindre, de chambrer, d’humilier. En revanche, difficile d’expliquer le geste de Beverley qui s’est lui fait justice en s’attaquant à son adversaire en traître. Les arbitres l’ont bien évidemment éjecté.

« On savait qu’on les avait brisés », notait Jae Crowder à propos de l’incident. « Il ne peut y avoir de meilleurs signes. Et c’est un sentiment très jouissif. »

Effectivement, l’attitude de Patrick Beverley témoigne de la frustration du bonhomme, dépassé et dominé par un Chris Paul auteur de 41 points sur ce Game 6. Les nerfs ont lâché après des playoffs particulièrement éprouvant. Mais ça reste une poussette complètement conne, peut-être même potentiellement « dangereuse » si Paul était mal retombé. Il n’y absolument aucun mérite à blesser un adversaire. De la tension, des altercations, aucun souci. Mais au moins en face à face.

CQFR : Chris Paul est grandiose et va jouer ses premières Finales !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest