Rick Carlisle parviendra-t-il à relancer Dallas ?

L'entraîneur des Mavs espère rapidement construire une équipe performante.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rick Carlisle parviendra-t-il à relancer Dallas ?
Avec un roster complètement renouvelé, Rick Carlisle va attaquer la présaison dans l'inconnu. Une situation qui ne perturbe pas le headcoach des Mavs qui avait connu pareille situation lors de sa première expérience d'entraîneur. A la tête des Pistons lors de la saison 2002-2003, il avait alors mené un effectif renforcé de huit nouveaux joueurs l'été précédent jusqu'aux portes des finales NBA. Dix ans plus tard, c'est un Dallas convalescent que le technicien de 52 ans va tenter de relancer après une année délicate. Un exercice à l'issue duquel les Mavericks ont perdu des éléments clé comme Jason Kidd ou Jason Terry.
« Cela s’était bien passé (avec Detroit), nous avons gagné 50 matches et nous avons atteint les finales de conférence. Mais c’est une époque différente dans une autre conférence avec d’autres facteurs », a rappelé Carlisle au Star-Telegram. « Mais je pense qu’il est possible de prendre beaucoup de nouveaux joueurs et d’arriver à les faire bien jouer ensemble, et c’est ce que nous allons faire. »
Si les signatures d'O.J. Mayo, Darren Collison et d'Elton Brand sont censées compenser les départs et soulager un Dirk Nowitzki un ton en dessous l'an passé, les Mavericks ne font plus peur deux ans seulement après avoir été sacrés champions. Et avec le recrutement opéré par la concurrence, il risque d'être très difficile pour Dallas de retrouver son statut. De quoi mettre la pression sur son entraîneur ?
« Je ne sais même pas ce que signifie le mot pression. Je pense qu’il va juste falloir que l’on joue notre jeu. »
Il faudra surtout pour les nouveaux arrivants jouer un ton au-dessus de ce qu'ils ont montré par le passé. C'est le cas pour O.J. Mayo, pas toujours régulier avec Memphis. Quant à Collison, il aura la lourde tâche de succéder à Jason Kidd dont il souhaite s'inspirer pour franchir un cap et s'imposer à Dallas.
« Quand vous jouez dur, on vous respecte. Les gens voient que vous bosser dur sur chaque possession. Jouer après Jason Kidd signifie beaucoup pour moi parce que j’ai entendu beaucoup d’histoires par rapport à ce qu’il faisait et ça va me rendre meilleur. »
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest