Chris Paul Président, Brook Lopez au coin : Les notes du Game 1 des finales NBA

Chris Paul Président, Brook Lopez au coin : Les notes du Game 1 des finales NBA

Le bulletin de notes du game 1 des Finales NBA est arrivé. A qui les félicitations ? Pour qui le bonnet d'âne ?

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Grâce à un Chris Paul phénoménal pour sa grande première, les Phoenix Suns ont remporté le game 1 des Finales NBA face aux Milwaukee Bucks. Comme après chaque rencontre de cette série, retrouvez nos notes (sur 10) et commentaires sur les acteurs du match.

Chris Paul : 9

Le héros du match. 32 points, 9 passes. Hormis Jabbar et Duncan, aucun joueur de 36 ans n’avait passé la barre des 30 points sur un match des finales NBA. Mais CP3 ne pouvait pas rater son moment – même s’il a flanché dans le premier quart temps. Ses 16 points dans le troisième ont guidé Phoenix vers la victoire. Une grande performance de la part d’un grand joueur en mission.

CQFR : Chris Paul est trop chaud, Giannis a serré les dents

Devin Booker : 5,5

Il a été l’un des rares joueurs maladroits sur ce Game 1. Un vilain 8 sur 21 aux tirs pour Book, dont 1 sur 8 derrière l’arc. Mais peu importe. Parce qu’il a marqué quand il fallait : dans le premier et le dernier quart temps. Notamment un très gros trois-points pour calmate les Bucks au moment où ils sont revenus à 7 points au cours de la dernière période.

En plus de ça, de ses 27 points et de ses 6 passes, il a eu le mérite de se donner en défense (3 steals).

Chris Paul, la belle formule de Devin Booker pour lui rendre hommage

Deandre Ayton : 9

On ne lui a pas mis 10 parce qu'il aurait pu prendre un 20e rebond pour l'Histoire, cette feignasse. Bon, en vérité, c'est Chris Paul qui lui a extorqué le 20e, parce qu'il ne fallait pas non plus que le gamin vienne lui voler la vedette.  Mais il devient donc le quatrième joueur à finir un match des Finales NBA avec au moins 20 points, 15 rebonds et 80% d'adresse. Les autres : Bill Russell, Wilt Chamberlain, Kareem Abdul-Jabbar.

On risque de ne plus beaucoup entendre ceux qui reprochaient à Phoenix d'avoir choisi Ayton plutôt que Doncic ou Young lors de la Draft 2018.

Deandre Ayton est tellement bon que c'en est effrayant !

Jae Crowder : 10

1 point et 9 rebonds = 10.

Le seul joueur sur le terrain à avoir déjà disputé un match des finales NBA avant celui d’hier soir. Et aussi le seul titulaire à ne pas mettre un panier ! 0 sur 8 aux tirs dont 0 sur 5 à trois-points en 33 minutes. Mais bon, ça ne l’empêche pas de finir avec le meilleur différentiel de la partie : +19. C’est cool de jouer avec CP3, Book et Ayton, hein ?

Mikal Bridges : 6,5

Pas besoin de faire d'énormes stats pour que son impact transpire. Bridges a quand même inscrit 14 points en défendant avec l'intelligence et l'énergie qui le caractérisent. Certes, il s'est fait contrer salement par Giannis, mais il a aussi pourri la vie de Jrue Holiday en lui piquant notamment le ballon comme si c'était son goûter sur cette action.

Cameron Johnson : 6

Et dire qu’on se foutait de la gueule des Suns – nous compris – quand ils ont drafté Cameron Johnson avec le onzième choix de la draft 2019. Au final, le garçon fait le taff. Encore hier soir. Il joue parfaitement son rôle, comme à chaque fois. C'est-à-dire défendre et mettre des tirs. 10 points, 3 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et un panier important à la fin. C’est propre.

Cameron Payne : 6

Très bon en sortie de banc (10 points en 17 minutes et de l'énergie), il a encore prouvé qu'il était le meilleur Payne depuis Max, en à peine moins tueur.

Jrue Holiday : 4

Si les Bucks voulaient un meneur qui shoote à 4/14 et perd ses réflexes défensifs dans un match important, ils avaient juste à garder Eric Bledsoe.

Bobby Portis : 3

Sur les 14 minutes qu'il a passées sur le terrain, les Suns l'ont fait switcher approximativement 388 fois pour que Chris Paul ou Devin Booker puissent abuser de lui. Depuis son canapé de Barcelone, Nikola Mirotic a applaudi 388 fois.

Giannis Antetokounmpo : 10

10, comme le nombre de secondes qu’il prend pour tirer ses lancers. Et oui, le public de Phoenix peut continuer de compter à voix haute mais Giannis a accéléré sa routine et il respecte pile la règle des 10 secondes ! Par contre, pour les mettre, ça s’est encore une autre histoire.

Si sa perf mérite plutôt un 7 (il a quand même fini à 20 points, 17 rebonds et 4 passes), c'est surtout le courage qui vaut 10 sur ce coup-là. Le Greek Freak s'est flingué le genou il y a une semaine mais a serré les dents pour donner une chance à son équipe de gagner.

Et il a posé ça, aussi...

Giannis Antetokounmpo s'imaginait déjà absent pendant 1 an...

Brook Lopez : 0

17 points, -17 de différentiel. Zéro, le compte est bon.

Khris Middleton : 6

D’un côté il a tenu les Bucks avec 29 points et 7 passes, de l’autre il a perdu des ballons. On en revient toujours à la même question : Khris Middleton peut-il porter les Bucks vers le titre ?

FaceApp : Si les joueurs NBA étaient des joueuses

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest