Zion Williamson stoppé net : Qui a dit que les Nets ne savaient pas défendre ?

Les Brooklyn Nets ont réussi l'exploit de ralentir Zion Williamson en le passant sous la barre des 20 points et des 50% de réussite aux tirs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com
Zion Williamson stoppé net : Qui a dit que les Nets ne savaient pas défendre ?

La machine s’est enrayée. Après 25 matches de mammouth à au moins 20 points et au moins 50% de réussite aux tirs – de quoi s’offrir avec Shaquille O’Neal la plus longue série de l’Histoire de la NBA – Zion Williamson n’a marqué « que » 16 points hier soir. Avec un 4 sur 12 inhabituel, le tout pour une défaite sévère des New Orleans Pelicans contre les Brooklyn Nets (111-139). Alors que s’est-il passé ?

Et bien les New-yorkais, pourtant pas réputés pour leur défense, ont su ralentir la bête. Et ils sont les premiers à le faire depuis des mois ! Malgré l’absence de spacing lié à la piètre qualité des shooteurs de son équipe, Williamson trouvait toujours un moyen pour écraser les raquettes adverses. Pas cette nuit. Pas contre les joueurs de Steve Nash.

La performance des stoppeurs des Nets méritent donc d’être soulignée. Avec une mention spéciale pour Jeff Green, qui s’est souvent coltiner la superstar des Pelicans. Le vétéran s’est efforcé de rester devant Zion Williamson et de vite revenir sur lui-même après avoir changé sur les écrans. Il ne se laissait pas déborder et il absorbait du mieux qu’il pouvait les contacts lorsque son adversaire montait au cercle. D’où la maladresse du bonhomme.

LaMarcus Aldridge a aussi fait sa part du travail en venant systématiquement en aide, ou presque. Zion est puissant mais il n’est pas très grand et les centimètres d’Aldridge, ainsi que ses longs bras, ont eu un impact. Même Blake Griffin (qui revit en ce moment) ne s’est pas laissé bouger.

Williamson subit aussi encore une fois l’absence de Brandon Ingram – avec toute l’attention concentrée sur loin – et le manque de réussite de ses coéquipiers de loin. Les Nets ont saturé la peinture. Mais c’est ce que font toutes les franchises contre New Orleans et ça n’a pas empêché le sophomore de claquer une série record. Chapeau à Brooklyn. Cette formation peut défendre et elle le prouve. Elle sera redoutable en playoffs.

CQFR : Durant revient avec un perfect, Phoenix remporte le choc du Far West

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest