Air Jordan, Air Pippen, Air Prevail, Jumpman Pro Quick : le recap sneakers de l’épisode 7 de The Last Dance

Quelques fameuses paires de kicks mises à l'honneur dans cet épisode 7 de The Last Dance. Décryptage.

HangtimeMarsPar HangtimeMars | Publié  | BasketSession.com / HOOP CULTURE
Air Jordan, Air Pippen, Air Prevail, Jumpman Pro Quick : le recap sneakers de l’épisode 7 de The Last Dance

Petit recap de quelques sneakers aperçues lors de l'épisode 7 de The Last Dance sur la dernière saison de Michael Jordan aux Chicago Bulls.C’est parti et garanti 100% OG et 100% sans spoiler.

Un 7ème acte qui n’a pas été très prolifique en matière de sneakers, mais notre oeil a quand même été attiré par quelques petits trésors, souvent connus de tous.

La Playoffable : Air Jordan XIII Bred

Restons dans le thème de 1998, qui est quand même le but ultime de ce programme. En petite galère contre les Nets, Jordan et ses Bulls se reprennent dans le Game 3 et mettent les points sur les i. MJ porte sa Air Jordan 13 qui est le fil rouge du docu et qu’on ne vous présente plus (rendez-vous dans nos résumés des semaines précédentes) . Et cette fois ci dans un coloris « away », simplement rouge et noir, avec une languette en nubuck et les panneaux latéraux réfléchissants, le tout superbement calé sur les équipements de la Windy City.

The Last Dance Episode 7

L'efficace : Air Pippen 2

Ce second Three Peat va donner à Scottie Pippen une crédibilité sneakers à la hauteur de son talent. La Uptempo en 1996, la Air Pippen 1 en 97 et pour terminer son aventure avec les Bulls, la Air Pippen 2. Plus centrée sur la performance que son le look, cette Air Pippen n’a pas connu le même sort que ses grandes soeurs, à savoir une popularité jamais démentie même 20 ans plus tard.  Une chaussure pour gagner, tout simplement.

L'européenne : Nike Air Prevail

On ne va pas refaire le film sur l'arrivée houleuse de Toni Kukoc aux Bulls, surtout vis à vis d'un Pippen agacé de le voir signer un meilleur contrat que le sien. Mais de là à imaginer l'incroyable imbroglio des derrnière secondes du game 3 contre les Knicks en playoffs 1994... Le Pip qui boude, Cartwright qui en chiale de rage, et la merveille croate qui plante le buzzer beater avec une Air Prevail qui n'a jamais aussi bien portée son nom. Par contre on ne va pas se mentir : ce n'est pas vraiment le plus joli modèle dessiné par Nike, surtout au niveau de la semelle !

 

The Last Dance Episode 7

 

 

L'écrabouilleuse : Nike Air Swift

Quelques jours après cet incident, le numéro 33 des Bulls se rattrape, et de quelle manière. En transition il atomise Pat Ewing pour un des posteers les plus légendaires de l'histoire de la NBA. La célébration est encore plus géniale, avec un début de tentative d'échauffourée de la part des Knicks et de Spike Lee, gentiment rappelé à l'ordre par Pippen qui lui montre sa chaise en lui conseillant de ne pas se mêler des affaires des grandes personnes.

 

 

 

Celle d'après : Air Jordan 9

Les Jordanheads purs et durs vous le confirmeront : la Jordan 9 est un plaisir à porter. Etonnamment légère malgré son apparente lourdeur, elle est simple à enfiler et le laçage est ultra performant. Pas facile néanmoins de devenir « la première Jordan que Mike ne porte pas ». Du coup les chiffres de vente sont décevants, et la fameuse une de Sports Illustrated « Bag It Michael » ne va rien arranger. Cette 9 est celle de ce qu'on appelle au départ la mascarade baseball, et il faudra du temps pour que les gens changent d’avis en voyant Jordan devenir un vrai joueur de ligue mineure, aux portes de la MLB. Le 23 sur le talon, le Jumpman sur le globe terrestre, les messages de paix sur la semelle, elle a pourtant tout pour plaire...

The Last Dance Episode 7

 

The Last Dance Episode 7

 

Pour la petite histoire, c’est cette même paire que Bugs Bunny et Daffy Duck partent chercher dans la maison d’un Jordan coincé dans le monde des cartoons, pour qu’il aille botter le cul des Monstars dans Space Jam. 

The Last Dance Episode 7

 

 

La sombre : Jordan Jumpan Pro Quick

C'était une des promesse de The Last Dance : nous attendions ces fameux moments où Jordan allait malmener ses coéquipiers, les pousser à bout et donner une image de tyran que beaucoup de gens ne connaissaient pas forcément. Nous avons été servis, même si certains coéquipiers le dédouanent presque en le remerciant de leur avoir permis de se dépasser et de s'asseoir à la table du festin pour gagner un (des) titre(s).

Nous voyons donc MJ à l'entrainement, assis et observant ses troupes avec une Jumpman Pro Quick, une des premières silhouettes 100% estampilée et créée par Jordan Brand. Un modèle alternatif mais pas inefficace sur les terrains, loin de là. Elle a connu un fort succès en Europe, car plus abordable niveau prix, et mettant moins de pression à celui qui la porte que la "vraie" Jordan.

Rendez-vous demain pour le recap sneakers de l'épisode 8 de The Last Dance.

Si vous avez manqué le début :

Episode 1

Episode 2

Episode 3

Episode 4

Episode 5

Episode 6

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest