Anthony Davis, le show se poursuit comme si de rien n’était…

Anthony Davis, le show se poursuit comme si de rien n’était…

Sur sa lancée, l'intérieur des Los Angeles Lakers Anthony Davis paraît totalement prêt à enchaîner avec un niveau effrayant.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

On a quitté un Anthony Davis sur un nuage dans la bulle à Disney. Pour la première fois de sa carrière, l'intérieur a remporté un titre NBA. Pour sa première saison avec les Los Angeles Lakers, il a parfaitement répondu aux attentes. Et au passage, il a aussi balayé (et plutôt violemment) les doutes concernant sa capacité à répondre présent en Playoffs.

Décisif à de nombreuses reprises, il a été bien évidemment l'un des grands artisans du sacre des Angelenos. Même si LeBron James reste le leader (et le MVP des Finales), Davis a été considéré par plusieurs observateurs comme le meilleur joueur des Lakers.

Depuis ce sacre, la période de repos a été très courte pour les Angelenos. A peine le temps de signer un deal XXL sur 5 ans avec les Lakers et l'ancien joueur des New Orleans Pelicans se trouvait déjà de retour sur les parquets pour la pré-saison. Et gros spoiler, sa bague et son contrat n'ont probablement pas rassasié le monstre AD...

Anthony Davis sur un rythme fou

Après une reprise timide face aux Phoenix Suns (112-107) jeudi, Davis avait envie de se tester pour le dernier match de préparation des Lakers. Toujours contre les Suns (114-113), la star a tout simplement décidé de sortir le grand jeu : 35 points, 6 rebonds, 3 passes, 3 contres et 2 interceptions. Une énorme performance pour seulement sa seconde rencontre de pré-saison...

Et il s'agit seulement de l'aspect statistique. On en parle un peu de l'impression visuelle dégagée ? Car sur cette rencontre, le joueur de 27 ans a littéralement dégoûté les défenseurs de Phoenix. Avec une facilité presque insolente, il a été d'une efficacité incroyable en attaque. 11/16 aux tirs, et surtout un exceptionnel 6/7 à longue distance.

Actif sur le plan physique, dominateur dans la raquette et capable d'aligner derrière l'arc... Les Suns n'ont jamais trouvé le moyen de le stopper. Et 28 autres franchises se posent très certainement la même question : comment faire face à ça ?

"Je fais mon maximum pour retrouver mon rythme. Le coach m'a demandé de prendre plus de tirs à trois points. Et donc pourquoi ne pas m'habituer à ça dès la pré-saison ? Donc c'est tout. Je veux retrouver du rythme et je suis toujours confiant concernant mon tir, mon jeu. C'est un bon travail avant le début de l'exercice.

Dès qu'on se trouve sur le parquet, on veut prendre de bonnes habitudes. Le coach insiste toujours sur ça et notamment sur la défense, car nous pouvons toujours contrôler cet aspect du jeu. Nous devons trouver des solutions pour être plus fort que l'an dernier", a ainsi confié Anthony Davis pour Spectrum SportsNet.

MVP, ROY, champion NBA : les pronos des GM pour 2020/21

Bien évidemment, cette prestation d'AD ne représente pas une énorme surprise. On ne doutait absolument pas de ses qualités. Par contre, avoir une telle motivation sur un match de pré-saison, après un sacre, un contrat énorme et une très courte période de repos, il s'agit tout de même d'un signal fort concernant ses objectifs.

Les Lakers se projettent déjà

Et justement, à l'approche du début de saison le 22 décembre, les Lakers ne se cachent pas. L'ambition est de réaliser le back-to-back. Un autre résultat représentera un échec. Et il n'est pas question de se cacher justement derrière l'excuse d'une intersaison raccourcie. A l'image de Davis, les champions NBA en titre en veulent encore plus.

Pour parvenir à atteindre ce but, les Lakers vont se reposer un élément déterminant : leur besoin, constant, de faire mieux. A ce niveau, James incarne donc le leader parfait. Mais dans son sillage, AD a appris à adopter la même mentalité.

"Bien évidemment, il a déjà évolué à un niveau extrêmement haut l'an dernier. Mais c'est un gars qui n'est jamais totalement satisfait. Il veut donc continuer de s'améliorer. Il prend ses responsabilités, il assume la pression et nous voulons qu'il continue sur cette lancée", a commenté son coach Frank Vogel.

Lakers vs Clippers : quelle sera la meilleure équipe de Los Angeles en 2021 ?

En bonne santé, les Lakers s'imposent comme l'un des favoris pour soulever le trophée Larry O'Brien au terme de la saison. Surtout qu'ils pourront aussi compter sur l'expérience de LeBron James tout au long de cet exercice qui s'annonce difficile sur le plan physique.

"Nous sommes une équipe de marathon, nous le comprenons, nous ne sommes pas dans un sprint", a ainsi temporisé LBJ.

Bon, Anthony Davis a peut-être les jambes pour sprinter tout au long d'un marathon...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest