Becky Hammon est prête à coacher les Knicks, mais…

Becky Hammon espère toujours devenir la première femme à coacher en NBA. L'ouverture créée par le départ de David Fizdale à New York est à surveiller.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié
Becky Hammon est prête à coacher les Knicks, mais…

Becky Hammon attend un poste de head coach en NBA depuis plusieurs années déjà. Ce n'est pas un secret. Aucune de ses candidatures n'a jusqu'ici été retenue et l'ancienne star WNBA continue d'officier comme assistante de Gregg Popovich aux San Antonio Spurs. La situation pourrait changer prochainement. Hammon est toujours prête à devenir la première femme à décrocher un poste de head coach en NBA et elle surveille évidemment la situation aux New York Knicks. Selon Jabari Young de CBS Sports, Becky Hammon est intéressée à l'idée de succéder à David Fizdale, limogé vendredi.

Néanmoins, celle-ci n'acceptera pas de venir à n'importe quel prix. Elle exigerait un contrat d'au moins 4 ans pour pouvoir travailler à peu près sereinement et dans la durée, ce qui tient de l'utopie chez les Knicks, qui ont connu 7 coaches en 9 ans.

Dans l'idée, le groupe de travail pourrait convenir à Becky Hammon. L'effectif de New York est composé de beaucoup de jeunes joueurs (Frank Ntilikina, Mitchell Robinson, RJ Barrett, Kevin Knox...) qu'elle, ou un autre, pourrait aider à faire progresser. Fizdale a eu du mal à trouver du temps de jeu pour tout le monde, avec en plus la nécessité de donner des minutes à des joueurs en transit comme Julius Randle, Bobby Portis and co.

On ne sait pas si les Knicks ont vraiment dans l'idée d'offrir une chance à Becky Hammon ou un autre coach intéressé, ou si Mike Miller - l'assistant, pas l'ancien joueur d'Orlando et Miami - assurera l'intérim jusqu'à la fin de la saison.

 

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest