De nouveaux détails qui montrent comment les Bucks se sont foirés sur Bogdanovic…

De nouveaux détails qui montrent comment les Bucks se sont foirés sur Bogdanovic…

Les Milwaukee Bucks ont sans doute mal géré l'arrivée de Bogdan Bogdanovic en négociant en même temps celle de Jrue Holiday.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs

Giannis Antetokounmpo voulait absolument Bogdan Bogdanovic à ses côtés. Au point de lui envoyer fréquemment des SMS pour le convaincre de le rejoindre aux Milwaukee Bucks. Alors quand le transfert, annoncé trop précipitamment par Adrian Wojnarowski, a capoté, le double-MVP s’est senti frustré.

Giannis voyait Bogdanovic comme une priorité, ce fail n’est pas bon pour Milwaukee

Quelques jours avant le début de la Free Agency, les Bucks pensaient pourtant frapper un grand coup en récupérant Jrue Holiday aux New Orleans Pelicans et Bogdanovic aux Sacramento Kings. Sauf que, grand hic, l’arrière serbe, libre, ne pouvait pas être transféré avant d’avoir signé son nouveau contrat.

Deux jours après, le deal tombait à l’eau. Pourquoi ? Parce que la NBA s’était mise à mener l’enquête pour « tampering » ? Donc par la faute de Wojnarowski qui avait annoncé le trade trop tôt ? Ou alors est-ce les Kings ou les Bucks qui ont fait l’erreur de donner l’info au pape du scoop ? Ou peut-être simplement Bogdan Bogdanovic a-t-il fait marche arrière ?

Comment le trade de Bogdan Bogdanovic aux Bucks a capoté

Les détails de cette affaire sortent petit à petit. Et renforcent le sentiment que les dirigeants des Bucks se sont plantés. Sam Amick a dévoilé les coulisses du deal dans un podcast.

« Quand les Bucks ont pris Holiday, Bogdan Bogdanovic s’est retrouvé de fait la quatrième option de l’équipe. Ce qui ne l’enchantait pas. Ensuite, l’aspect financier. Je ne connais pas les montants exacts mais les Bucks ne pouvaient plus lui proposer autant maintenant qu’ils avaient ramené Holiday. »

« Giannis faisait le forcing pour le faire venir. George Hill essayait aussi de recruter Bogdanovic avant le trade de Jrue Holiday. »

Puis George Hill a été envoyé à New Orleans. Et ça n’avait d’un coup plus aucun sens. Difficile de vérifier la véracité des propos relayés par Sam Amick. Surtout à un an de la Free Agency de Giannis Antetokounmpo (sauf s’il prolonge avant le 21 décembre mais… ça paraît peu probable non ?). Toutes sortes d’infos sont balancées dans la presse.

Quoi qu’il en soit, il semble tout de même que le management de Milwaukee agit déjà dans l’urgence, avec la peur de perdre le double-MVP. Et donc en faisant éventuellement des choix précipités. Bref, ils ne sont sans doute pas exempt de tout reproche.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest