Bradley Beal zappé, son agent crie au scandale

Mark Bartelstein, l'agent de Bradley Beal, a eu des mots très durs à l'encontre des coaches qui n'ont pas sélectionné Bradley Beal pour le All-Star Game.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié
Bradley Beal zappé, son agent crie au scandale

Bradley Beal avait fini en deuxième position du vote des joueurs dans la catégorie des guards de la Conférence Est pour le All-Star Game 2020. Si le vote des fans et des médias n'avait en revanche pas joué en sa faveur, l'arrière des Washington Wizards avait a priori de bonnes chances d'être convoqué avec les remplaçants sur décision des coaches. Il n'en a rien été et Bradley Beal ne connaîtra pas de troisième sélection consécutive au match des étoiles. S'il a passé sa frustration sur les Hornets avec 34 points, 9 rebonds et 9 passes, l'ancien joueur des Florida Gators a laissé parler son agent Mark Bartelstein sur ce sujet épineux. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce dernier avait des choses à dire et à reprocher à ceux qui ont privé son client du gala du 16 février à Chicago.

"Un joueur qui fait la saison de Bradley Beal et n'est pas au All-Star Game, c'est sans précédent. Je pense que les coaches de la Conférence Est ont envoyé là un message horrible. Ils sont devenus robotiques dans leur volonté de ne récompenser que des joueurs qui jouent pour des équipes qui gagnent. L'idée du All-Star Game, c'est de récompenser les meilleurs joueurs. Bradley a pris la décision l'été dernier de rester loyal envers une franchise et d'être patient avec elle dans une optique de reconstruction. Il aurait pu être un opportuniste et sauter dans le train en marche d'une équipe de plus haut niveau qui lui aurait garanti une place au All-Star Game. Il n'a pas voulu faire ça. Il a choisi d'être fidèle et les coaches NBA lui en tiennent rigueur. Il y a une raison pour laquelle il a terminé en deuxième position du vote des joueurs. Ils savent. S'ils sont honnêtes, ils admettront qu'en dehors de Giannis Antetokounmpo, aucun autre joueur que Bradley ne les oblige à mettre en place des plans pour le stopper. C'est la réalité. Tout le monde savait que les Wizards allaient reconstruire cette année et qu'ils ne pourraient pas jouer les playoffs. Néanmoins, il a joué à fond pour faire en sorte qu'ils soient aussi compétitifs que possible. Les coaches l'ont sanctionné pour ne pas avoir quitté le navire et rejoint une autre star. C'est terrible".

Cette saison, Bradley Beal tourne à 28.7 points, 6.4 passes et 4.5 rebonds de moyenne à 45.3% d'adresse. Ses Washington Wizards sont moins mauvais que prévu et pointent, en dépit d'un roster décimé et assez faible qualitativement, au 11e rang de la Conférence Est, devant les Charlotte Hornets, les New York Knicks, les Cleveland Cavaliers et les Atlanta Hawks.

Les arrières préférés à Bradley Beal pour le All-Star Game 2020 chez les remplaçants sont Kyle Lowry et Ben Simmons. Les coaches ont appelés cinq joueurs catégorisés comme forwards pour compléter le banc, même si Jimmy Butler joue plutôt arrière avec le Miami Heat : Khris Middleton, Jimmy Butler, Bam Adebayo et Domantas Sabonis.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest