Carmelo Anthony, assassin vintage et joueur clé de la victoire des Blazers

Carmelo Anthony, assassin vintage et joueur clé de la victoire des Blazers

Les Portland Trail Blazers n'auraient probablement pas battu les Toronto Raptors sans l'aide de Carmelo Anthony hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les Portland Trail Blazers savent que Carmelo Anthony ne va pas briller tous les soirs. Il est arrivé au stade de sa carrière où l’ancien All-Star ne peut plus faire la différence match après match. C’est pourquoi il sort du banc. En revanche, quand il met dedans, il devient un danger non négligeable pour les défenses adverses. Un facteur X en puissance.

Parce que Melo est un attaquant hors pairs, même à 36 ans. Un assassin au sang-froid qui apprécie particulièrement les moments les plus chauds des rencontres serrées. Et dans ces situations, sa présence peut poser en faveur de la franchise de l’Oregon. Nouvel exemple hier soir lors de la réception des Toronto Raptors.

Les Blazers l’ont emporté sur le fil, 112 à 111, après avoir compté jusqu’à 17 longueurs de retard. Mais ils se sont révoltés dans le quatrième quart temps. Avec un Carmelo Anthony impérial dans le money time. Pendant quatre minutes consécutives, le vétéran s’est illustré des deux cotés du parquet avec plusieurs actions clés à mettre à son actif.

Carmelo Anthony, showtime dans le money time

5’16 : Damian Lillard rate un layup mais Anthony a bien suivi et il capte le rebond offensif avant de provoquer la faute de Chris Boucher. Deux lancers. Deux sur deux pour ramener Portland à cinq points (99-104).

4’31 : Kyle Lowry rate un tir extérieur et c’est encore Melo qui prend le rebond.

3’53 : Bien servi par CJ McCollum, Anthony plante un panier à trois-points important dans le corner. Parce que les Blazers reviennent alors à deux points et une possession d’écart (102-104).

3’27 : OG Anunoby essaye de répondre derrière l’arc mais sa tentative ne trouve pas la cible. Vous avez deviné qui prend le rebond.

3’08 : Les Blazers ont le ballon en sortie de temps mort avec une possession décisive à jouer pour mettre les deux équipes à égalité. Carmelo Anthony prend sa position dos au panier au poste bas. Il est servi. Un fadeaway, classique. Bingo. 104 partout.

2’48 : Pascal Siakam tente de se frayer un chemin dans la défense pour vite remettre les Raptors au contrôle. Son layup est contré par l’ancien franchise player qui amorce la contre-attaque. Dix secondes après, Lillard claque un tir primé assassin.

1’48 : Nouveau panier à trois-points de Melo. 110-106 pour les Blazers. Le match paraît alors plié. Finalement, les Raptors reviendront et c’est CJ McCollum qui terminera le boulot.

Au final, ça fait 20 points mais aussi 5 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 2 blocks pour Carmelo Anthony. Et une sixième victoire en dix rencontres pour Portland.

CQFR : Siakam se décarcasse pour rien, Hayward a la main chaude

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest