Cette stat de Stephen Curry est totalement indécente

Le niveau affiché par Stephen Curry en ce moment n'a aucun sens. Tout comme sa domination sur la concurrence dans l'histoire du tir à trois-points.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Stats
Cette stat de Stephen Curry est totalement indécente

Stephen Curry est en feu en ce moment. Le meneur des Golden State Warriors dit lui-même qu’il n’a jamais été aussi fort. Quand on se souvient de sa saison MVP unanime, ce type de déclaration est encore plus violente…

La nuit dernière, le deuxième meilleur scoreur de la ligue a confirmé pourquoi il est le meilleur shooteur de l’histoire. En trois quarts-temps, Stephen Curry a planté neuf tirs à trois-points ! S’il n’en a mis « qu’un » seul dans la dernière période, il a porté son total à 131 paniers longue distance cette saison.

Pour comprendre la dinguerie du chiffre, il faut juste savoir qu’aucun autre joueur NBA n’a pour l’instant passé la barre des 100. Son poursuivant, Damian Lillard, n’en est « qu’à » 95.

Le coach de Stephen Curry lâche un avertissement effrayant pour le reste de la NBA

Et ce n’est pas la seule perf statistique ahurissante que son match d’hier lui a permis d’atteindre. Face au Orlando Magic, il a réalisé son 17ème match à 10 paniers à 3-pts réussis. Il est bien évidemment le leader all-time. Mais il n’a pas attendu le match d’hier pour être e numéro 1 de cette catégorie. Il a bien trop d’avance pour ça.

Stephen Curry détruit la concurrence

Non, ce qui rend la rencontre contre le Magic particulière, c’est qu’elle lui a permis de dépasser ces cinq poursuivants en cumulé. Pour simplifier : Klay Thompson, James Harden, Damian Lillard, JR Smith et Zach LaVine, qui le suivent dans le classement du nombre de matches à plus de 10 trois-points, en sont à un total de 16 à eux cinq. Curry en est désormais à 17, à lui tout seul. Voilà…

Alors certes, ces stats sont peut-être alambiquées ou un peu galères à visualiser. Mais elles décrivent parfaitement le fait que l’on a la chance de voir évoluer depuis quelques années un joueur aussi incroyable qu’unique.

On a beau avoir kiffer voir évoluer des Reggie Miller, Ray Allen et cie, il faut se rendre à l’évidence. Avant même la fin de sa carrière, Stephen Curry est un OVNI de la discipline.

Stephen Curry, le rythme fou et l’insolence… d’un MVP ! 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest