Stephen Curry, le rythme fou et l’insolence… d’un MVP !

Stephen Curry, le rythme fou et l’insolence… d’un MVP !

Grâce à ses performances exceptionnelles, le meneur des Golden State Warriors Stephen Curry revient en force dans la course pour le MVP.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Il ne faut absolument pas oublier Stephen Curry dans la course au MVP. Il s'agissait, en résumé, de notre message lundi dans un papier sur le meneur des Golden State Warriors. Car malgré les résultats "moyens" de son équipe, le patron des Dubs enchaînait les grosses performances.

Un article qui n'avait rien de prophétique puisque la montée en puissance du joueur de 32 ans était tout simplement évidente. Et depuis, le natif d'Akron a tout simplement confirmé sa forme tout simplement exceptionnelle.

Après une nouvelle copie XXL pour terrasser les San Antonio Spurs (114-91) mercredi, Curry a encore sorti le grand jeu pour venir à bout du Orlando Magic (111-105) la nuit dernière. Une prestation de grande qualité qui devient presque banale pour lui.

Stephen Curry ne fait pas le même sport que nous, épisode 567

Stephen Curry, la routine

Pour porter son équipe vers la victoire, Curry a ainsi compilé 40 points, 8 rebonds, 5 passes décisives et 4 interceptions. Malgré 6 ballons perdus, il a tout de même été propre dans sa gestion du jeu des Warriors. Et surtout, il a encore fait très mal à l'équipe adverse grâce à sa capacité à enchaîner à longue distance.

Sur ce match, la star des Warriors a été bouillante derrière l'arc : 10/19. Toujours capable de créer son propre tir et de punir la défense adverse, Curry vient d'enchaîner un 13ème match de suite avec au moins 4 tirs primés réussis. Il s'agit tout simplement de la meilleure série de sa carrière.

Et ce n'est pas tout. Pour la 17ème fois de sa carrière, il a donc atteint les 10 paniers marqués à trois points. Dans l'histoire de la NBA, il représente tout simplement une exception. Et même si la Ligue a connu une énorme évolution, il faut se rendre compte qu'il est le seul, avec Klay Thompson, à dépasser la barre des 5 matches à plus de 10 tirs réussis à longue distance.

"C'est sa routine désormais, et il s'agit probablement de la partie la plus dingue de tout ça. Désormais, tu t'attends à une telle performance de sa part.

Il est capable de marquer des paniers à trois-points alors qu'il n'y a rien sur le plan offensif, il utilise juste son dribble pour créer de l'espace.

Et on ne peut pas dire qu'il dispose d'un énorme espace, mais juste un petit décalage. Puis dès qu'il s'élève, tu t'attends à un tir réussi. C'est juste dingue", a reconnu son entraîneur Steve Kerr.

Le coach de Stephen Curry lâche un avertissement effrayant pour le reste de la NBA

Tous les soirs, les équipes adverses connaissent pourtant les qualités (incroyables) de Stephen Curry. Elles savent comment il va se créer son tir pour dégainer à longue distance. Mais elles ne parviennent pas à le gêner ou même à le limiter.

La force des grands. Un plan banal, mais une réussite quasiment systématique. Bienvenue dans sa routine.

Le MVP, ça commence à parler...

Et autant le dire tout de suite, tout le monde commence à le prendre au sérieux en NBA pour la course au MVP. Même si le bilan des Warriors (14 victoires - 12 défaites) ne plaide pas en sa faveur, Curry revient très sérieusement sur ses concurrents.

Attention, LeBron James, Joel Embiid ou encore Nikola Jokic, les trois grands favoris, ont encore de la marge. Mais petit à petit, le meneur de Golden State parvient à revenir dans la discussion. Et avec son rythme absolument fou (4 matches de suite à plus de 30 points), il renforce très sérieusement sa candidature.

"Stephen dans les discussions pour le MVP ? Comment ça pourrait en être autrement ? Il vient d'une autre planète", a répondu Steve Kerr.

"Le jeu parle de lui-même. Je fais mon maximum pour ne pas être distrait par ça, car je sais que cela entache un peu le moment. Si je fais mon boulot, je vais me retrouver dans la discussion en fin de saison dans tous les cas", a relativisé Stephen Curry.

Avec sa forme du moment (qui se prolonge), Stephen Curry s'impose comme un très sérieux outsider. Après une saison 2019-2020 quasiment blanche, le phénomène des Warriors, auteur de tirs fous, régale et on apprécie le spectacle !

Stephen Curry plus fort que lors de ses saisons MVP ? 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest