CQFR : Steph Curry est indécent, Melo est immortel

CQFR : Steph Curry est indécent, Melo est immortel

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Heat @ Rockets : 101-94
Raptors @ Celtics : 106-120
Pacers @ Pistons : 111-95
Magic @ Warriors : 105-111
Sixers @ Blazers : 114-118

Stephen Curry ne s'arrête plus

- Stephen Curry continue sa campagne pour être dans la discussion pour le MVP. La superstar des Golden State Warriors s'est occupé du Magic cette nuit : 40 points, 5 passes et 8 rebonds.

- Surtout, c'est son festival à 3 points ridicule de facilité qui a fait couler Orlando, pourtant bien entré dans le match. Curry a claqué son 17e match en carrière avec au moins 10 paniers à 3 points inscrits. C'est évidemment un record all-time et même son Splash Bro Klay Thompson n'en a réussi que 5.

Stephen Curry, le rythme fou et l'insolence... d'un MVP !

- C'est aussi la quatrième fois de suite que Stephen Curry marque au moins 30 points. S'il remet le couvert contre Brooklyn samedi, il égalera son record en la matière.

- Là où toi tu rates tes lay-up le dimanche, Steph Curry, lui, il rentre des trucs comme ça... Même si ça ne compte pas, ça montre quand même que le type ne fait pas le même sport que tout le monde.

Stay Melo !

- Quel plaisir de voir Carmelo Anthony montrer qu'il a encore en lui des coups de chaud à l'ancienne ! Melo a contribué activement à la victoire des Blazers à domicile contre Philadelphie, avec un 4e quart-temps de feu. Le vétéran de Portland y a inscrit 17 de ses 24 points avec un cercle qui devait lui apparaître gigantesque tant aucun shoot ne semblait trop compliqué pour lui.

Carmelo Anthony ON FIRE dans le money time, par ici la leçon pour être clutch

- Sur le match en lui-même, les Blazers ont tout simplement mieux géré le 4e quart-temps et le money time. Gary Trent Jr et Seth Curry, l'homme qui peut toujours croire au 50-50-90, se sont répondus à trois points avant que Damian Lillard (30 pts) ne plie l'affaire sur la ligne.

- Ben Simmons avait sorti un match très, très costaud des deux côtés du terrain (23 pts, 11 rbds et 9 pds). Malheureusement, sa dernière remise en jeu à destination de Tobias Harris pour arracher la prolongation ou la victoire a été interceptée par son ancien coéquipier Robert Covington.

Seth Curry fait une saison de malade et frappe à la porte des grands

- Enes Kanter ne retournera pas tout de suite se battre dans la peinture...

No Strus !

- On se doutait qu'avec un Jimmy Butler rétabli, le Heat remonterait sans doute un peu la pente après une entame de saison ratée. Mais à ce point ? Butler a enregistré le 10e triple-double de sa carrière NBA (27 points, 10 rebonds et 10 passes) pour permettre à Miami de remporter une quatrième victoire de suite en dominant Houston.

- Le démarrage a été poussif pour la bande à Spoelstra, mais les Rockets sont eux dans une dynamique inverse et n'ont pas résisté aux efforts de "Jimmy Buckets" et Bam Adebayo (10 points, 13 rebonds et 8 passes). Ce dernier aurait peut-être lui aussi vu la vie en 3D s'il n'avait pas pris sa 6e faute à une minute de la fin.

- Le facteur X de Miami cette nuit vous sera inconnu si vous n'avez pas suivi la saison du Heat jusque-là. Max Strus n'est pas le nom d'un joueur virtuel créé par l'IA à la fin d'une saison de NBA2K. L'ancien arrière de DePaul est un vrai joueur NBA apparu 13 fois cette saison et qui a saisi l'occasion offerte par Spoelstra de briller contre Houston : 21 points avec 5 paniers à 3 points record en carrière évidemment, mais aussi un petit poster sur John Wall.

Ojeleye et Pritchard réveillent Boston

- Pour relancer un peu une machine qui tourne au ralenti ces derniers temps en NBA, on s'attendait à ce que les Celtics s'appuient sur Jayson Tatum et Jaylen Brown. Raté. Ce sont deux lieutenants, pour ne pas dire sous-lieutenants, qui ont porté Boston lors de la tranquille victoire contre Toronto cette nuit.

- Les Raptors, sacrément chauds en ce moment, ne s'attendaient sans doute pas à se faire punir par Semi Ojeleye (24 pts, record en carrière) et le rookie Payton Pritchard (20 points et 6 paniers à 3 points, record aussi).

- Les C's n'ont jamais couru après le score et ont même compté jusqu'à 19 pts d'avance grâce à leur record de la saison à 3 points avec 20 banderilles.

- La séquence bloopers du jour vous est offerte par les Cs et les Raps :

Indiana stoppe l'émoragie à Detroit

- Indiana restait sur 4 défaites de suite. Mieux valait que la spirale soit stoppée cette nuit lors du déplacement à Detroit. Les Pistons ont battu plusieurs grosses équipes à la surprise générale cette saison, mais les Pacers ne sont pas sur leur liste.

- Domantas Sabonis a bien rebondi après un dernier match moyen compte-tenu de la saison qu'il est en train de sortir. Le Lituanien y est allé de ses 26 points, 8 rebonds et 8 passes.

- Sekou Doumbouya a joué 16 minutes pour 6 points et 6 rebonds à 3/6.

- Sinon, Blake Griffin is Aliiiiiiiive !!!!!

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest