Charles Barkley se paie LeBron et les Lakers

BasketSessionPar BasketSession Publié

Charles Barkley n'arrête jamais de dégainer, même une fois la saison finie. Ce coup-ci, LeBron James et les Los Angeles Lakers étaient dans son viseur.

Charles Barkley est une machine de guerre. Comme Russell Westbrook, ce n’est pas parce que c’est l’intersaison qu’il n’est pas dans une forme olympique. Ben Golliver, de Sports Illustrated, lui a passé un petit coup de fil pour faire un point sur l’intersaison. Et forcément, Chuck avait beaucoup de choses à dire. En particulier sur LeBron James et les Los Angeles Lakers.

« J’espérais que (LeBron James) resterait à Cleveland. Je vois (son départ à L.A.) comme une décision strictement business. Il est sur la pente descendante de sa carrière. Il veut être un grand magnat d’Hollywood. Il va se promener à la plage tous les jours plutôt que de devoir se taper la neige. »

Pour Charles Barkley, les Los Angeles Lakers version LeBron James ne joueront pas le haut de tableau et Luke Walton va galérer avec un effectif mal construit :

« (Les Lakers) ne sont même pas proches du peloton de tête. Ils finiront 5ème ou 6ème dans le meilleur des scénarios », assurent Charles Barkley, avant de poursuivre :

« C’est un scénario impossible pour Luke. Il a LeBron qui va faire les choses à sa façon. Il a ces jeunes gars qui sont probablement subjugués par LeBron. Il a ces gars plus vieux qui vont essayer d’attirer l’attention à eux. Je ne pense pas que Lance et Rondo sont allés là-bas pour être les 9ème ou 10ème hommes sur le banc et se taire toute l’année. Ils vont vouloir avoir le ballon. »

Pire, pour lui, cette saison risque de se faire au détriment des jeunes talents :

« Je n’aime pas ce que les Lakers font. Ça va pénaliser leur noyau de jeunes. Ils ont de très bons jeunes joueurs. Vous essayez d’installer les Lonzo, Ingram, Kuzma. Mais avec tous ces trucs qu’il y a autour, je ne sais pas si c’est un bon environnement pour ces gamins. »

Au final, même si l’on peut penser que ces jeunes apprendront beaucoup au contact de LeBron James, Charles Barkley a raison de souligner que la situation sera compliquée à gérer pour Luke Walton. Impossible ? Là il exagère, mais la question peut évidemment être posée, car il y a toujours un risque quand on monte une équipe de ce profil en un été. Seuls les mois qui viennent nous donneront une réponse.

En revanche, quand bien même LeBron James a l’intention de devenir un magnat hollywoodien, il y a fort à parier qu’il démontre qu’il n’est clairement pas sur la pente descendante. Et qu’il n’est pas venu aux Los Angeles Lakers pour les ballades à la plage…